JEUDIS DE LA POESIE DE LENAIG : DEPAYSEMENT

Publié le 5 Août 2011

Juste pieds nus

L’âme en quête

Marcher lentement

Ralentir l’œil

pour saisir le vent

un seul mot

de l’océan fuyant.

 

Suzâme

(5/08/01)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Jeudis de la Poésie

Repost 0
Commenter cet article

Elo 10/08/2011 19:44



L'océan fuyant ? Pour moi il est plutôt protecteur, enveloppant ! Bisous



Suzâme 21/08/2011 12:07



Oh comme j'aime l'océan mais parfois les vagues se retirent. C'est la marée basse. Alors il s'agit d'aller le rechercher plus loin dans sa douceur, dans sa paix alors qu'à marée haute, il vient
vers nous, vivant, impulsif, tourmenté, entreprenant le lien de la vie. Cordialement. Suzâme



Hauteclaire 10/08/2011 01:04



Une quête, un silence, et trouver le mot et l'instant juste où ...


un poème superbe du moment fugitif, merci Suzâme de l'avoir décrit ainsi.


Gros bisous






Suzâme 10/08/2011 12:18



Bonjour Hauteclaire,


Ce thème m'a fait retrouver un instant cet état sublime vécu à Noirmoutiers il n'y a pas si longtemps. Je me déshabille l'esprit avant de me baigner en contemplant la mer. 


Cela me plairait beaucoup une petite trace de toi sur le texte de Maud qui est de moi : "A ma solidude si tu en as le goût! Amitiés. Suzâme



Anne 08/08/2011 00:15


Comme un écho à ces mots que je ferai paraître lundi, tout à l'heure. Marcher dépossédé de tout pour accueillir. A très bientôt Suzâme !


Suzâme 08/08/2011 14:26


Bonjour Anne, Oui, ce dépaysement-là commençait par le dénuement. Une simplicité que seule la nature nous aide à retrouver en présence des éléments. Bisous. Suzâme


Arthémisia 07/08/2011 09:17



Mercher pieds nus c'est une façon bien plus forte de rentrer dans le monde, d'en accueillir tous les mots, toutes les couleurs, toutes les saveurs...et pas
que sur le sable...(!)


http://corpsetame.over-blog.com/article-27454817.html



Suzâme 08/08/2011 14:22


Bonjour Arthémisia, Marcher pieds nus sur le ventre du monde, c'est marcher à son rythme, créer à son rythme...Je cours à perdre l'âme, non j'exagère, vers ton lien...


Lenaïg Boudig 06/08/2011 18:33



Oh, un petit poème où souffle un grand vent de liberté, pouvoir magique des mots choisis qui nous emporte loin, merci beaucoup Suzâme !



Suzâme 08/08/2011 14:20


Bonjour Lenaïg, Ton thème était propice après mon retour de vacances. J'avais encore du sable dans les poches, mes tong n'étaient pas loin. A bientôt. Suzâme