Pour les Jeudis en poésie : Ces étranges rieuses

Publié le 22 Novembre 2012

DSC01064.JPG

 

 

Elles viennent de la mer

à la force de leurs plumes

avec une faim de lune

 

et quittent l’étendue

en foule jusqu’aux fleuves.

Leurs rires donnent l’âme neuve.

 

Elles dansent sur l’étang amer

comme mille gars qui ont faim

comme mille filles sans parfum

 

se disputent un lieu inattendu.

Et lorsqu’elles se posent sur une branche

c’est la Terre entière qui s’épanche.

 

Suzâme

(21/11/12)

 

 

Pour la Communauté Croqueurs de Poésie et ses Jeudis de la poésie : link

Lancement défi 90 et jeudis en poésie : link

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Jeudis de la Poésie

Repost 0
Commenter cet article

Fathia Nasr 30/11/2012 21:12


Je savoure la poésie en attendant de lire d'autres, bonne soirée, gros bisous.

Tibicine 28/11/2012 21:39


Bonsoir Suzâme. C'est un poème rafraîchissant et doux. Que de défis dans ta communauté ! A bientôt l'amie, mon amie, Tibi

Suzâme 29/11/2012 20:01



Bonsoir Tibi,


C'est la première fois que je prends la barre de la Communauté Croqueurs de mots sur 3 semaines. Les vagues me submergent mais je garde le cap. Merci de ta précieuse visite. Bisous. Suzâme



Dan 24/11/2012 09:51


Belle hommage à mes voisines. Bises Dan

joelle.colomar.over-blog.com 23/11/2012 15:06


Elles donnent au paysage, vie et mouvement. Elles sont danseuses étoiles du ballet céleste. BAmitiés. Joëlle

Sabine 23/11/2012 10:03


C'est vrai que leurs rires donnent l'âme neuve, suzâme, et que ce poème donne FAIM, faim de toutes les beautés et les rêves de ce monde !!!!


Je suis souvent en mer et je vois des scènes incroyables ....des oies sauvages en rondes organisées passant juste au-dessus de ma tête, de petits goélands venant faire leur premier pas sur la
vase glacée, et ces couleurs ...intenses de passion et d'ivresse, qui viennent envelopper le tout !!!


Je me suis toujours demandée ce que ces oies, si bavardes en volant, pouvaient bien se raconter, "me" raconter ..............


Je t'embrasse ..........suzâme qui me fait tant rêver (MERCI) : sabine.