RICHESSE

Publié le 13 Avril 2011

Tout est dans l’être.

Et ceux qui se fient à l’allure, aux habits et même à l’âge, se trompent sur eux-mêmes.

Là où vous voyez une ombre, éclot une lumière.

Et que dire des couleurs de son âme, donc de la vôtre que vous ne regardez pas.

Tout est dans l’être.

Sa beauté lorsqu’il ne s’agit que de vivre à chaque pas, à chaque larme, à chaque caresse.

Sa sensibilité et vous n’imaginez pas ce qu’il recueille dans son âme.

Réceptif comme une feuille, l’être vibre des moindres mouvements du monde et vous ne le sentez pas, vous, étrangers à vous-mêmes !

Suzâme

(12/04/11)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Autres écrits

Repost 0
Commenter cet article

Catheau 19/04/2011 09:50



Etre au plus près de soi-même, une quête infinie.



Suzâme 20/04/2011 20:03



et surtout ne pas tromper autrui ne pas se tromper soi-même en vertu d'une image apparente ou intérieure. Entre se construire et se fabriquer, là peut-être le commencement du piège, très tôt
lorqu'on apprend à être adulte...Suzâme



Elo 14/04/2011 12:07



Notre âme connait le monde, elle en contient toute la beauté et toute la vie... Qui résume l'être à l'apparence se coupe de cette immense richesse. bises



Suzâme 25/04/2011 19:59



De mon éducation chrétienne, je garde ma quête de l'âme, la mienne et celle d'autrui. C'est pourquoi je suis réceptive à l'art et guette toutes les expressions de l'être au-delà de son apparence.
Suzâme



primavera 13/04/2011 20:57






Bonsoir Suzâme,


Savoir regarder au-delà de l'apparence et  découvrir la beauté d'une âme ... il y a de la force dans ton écrit.


Bonne soirée à toi.


Bisous


Prima



Suzâme 19/04/2011 21:29



Merci Prima. La maturité m'a enlevé la fraîcheur, l'insouciance et me donne avec un peu plus de temps pour penser et comprendre, le bonheur d'exprimer ce qui m'importe. A bientôt chez toi. Suzâme



Pénéloop 13/04/2011 19:57



Au pays des ombres


J'ai semé des bougies


Au pays des nombres


Je choisis le Grand Huit...


Loop


 



Suzâme 19/04/2011 21:27



Voilà qui est sérieux. Les bougies que tu as semés "au pays des nombres", deviendront fleurs de lumière. Suzâme



aicha 13/04/2011 12:52



Quelle force! quelle profondeur! Je ne peux qu'être sensible à ce que tu écris sur l'âme. Je me demande ce que donne un être qui a passé sa vie loin d'elle...


a bientôt.



Suzâme 19/04/2011 21:22



Bonsoir Aïcha,


J'ai écrit ce texte dans le désir d'être lue, de passer un message. J'avais de la peine juste à penser que nous pouvions vivre les uns avec les autres sans découvrir nos richesses. Le premier
verbe du jour: DECOUVRIR... Heureuse, très heureuse de ta visite. Suzâme.