La mort n'existe pas...

Publié le 14 Avril 2011

LA MORT N'EXISTE PAS

J'ai le droit de l'écrire et de me laisser envahir par cette pensée soudaine issue d'une flânerie parmi les arbres et les jonquilles.

Les miens sont morts et ne reviendront plus pour me parler de leur amour de mère et de père encordés dans la même vie tout en baisers de frayeurs et de bonheur.

LA MORT N'EXISTE PAS

J'ai le droit de l'écrire parce que je les aime encore à chaque battement de mon coeur même lorsque je dors. Et si l'écume sur les joues de la Terre ne m' a jamais ramené leurs corps, poussières d'or emportés au-delà des vagues du temps, ils sont là, invisibles, indivisibles parents de mes jours présents.

 

LA MORT N'EXISTE PAS

J'ai le droit de l'écrire parce que je ne le dis ni ne le crie, parce que je pense au couple d'amoureux, à leurs mains soudées à l'existence, porteurs d'espérance, génèse de mon enfance, si forts d'avoir pu tout vivre, tout donner, si beaux de s'être livrés à leur amour d'amants, de résister, de renoncer et souvent de vaincre leurs ombres sans miroir, leurs souvenirs uniques d'avant leur rencontre, d'avant leur avenir, si fiers de m'avoir laissée au milieu des couleurs et de leurs paysages, des notes et de leurs et de leurs symphonies afin de perdurer la vie, de la mener vers l'instant éblouissant qui silencieusement signe ces mots d'une seule certitude: l'amour existe au-delà de la mort...

 

Suzâme

(14/04/11)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Ecrits intimes

Repost 0
Commenter cet article

lepharedesmots 02/05/2012 11:22


Merci pour ce poème émouvant et très fort, qu'on (que je) a envie de crier! Tu as raison "LA MORT N'EXISTE PAS". Je le recopie pour le conserver dans mon petit carnet de chevet.

Suzâme 07/05/2012 20:01



Tu me touches d'être si proche de cet écrit perdu dans la multitude de mes publications depuis la naissance de mon blog. Peu d'écrits intimes en comparaison à tout le reste mais je transpose
beaucoup ce que je ressens soit sur mon vécu parce que malgré la réalité des faits, sans croyance, j'ai du mal avec la mort. Je réalise que j'en parle davantage depuis que j'ai retrouvé
l'inspiration, la réceptivité que je croyais perdues après tant d'années. Nous vivons certainement les mêmes épreuves de vie, la mort de nos très proches, par exemple, mais nous sommes seul(e)s
face à ce trop vaste silence. A bientôt. Suzâme



Olga Guyot 15/04/2011 09:49



Oh Suzâme, 


tes mots me touchent au plus profond, l'amour que l'on a reste, même par delà le grand passage.


Merci


Olga



rosae68100.over-blog.com 14/04/2011 23:04



Bien sûr que vous avez le droit de l'écrire et de le dire surtout avec autant de talent,  la mort n'existe pas ce qui existe c'est la fin d'une vie dont nous ne savons même pas si elle est
réelle  amitié   dominique



Tibicine 14/04/2011 21:20



L'amour est éternel OUI. à bientôt, tibicine



Alice 14/04/2011 18:23



C'est un regard que je partage, même dans l'invisible, les personnes aimées viennent à nous par nos pensées. J'ai aimé lire cet écrit, sujet bien sensible. Amitiés