Communauté Textoésies et vous : Secrets d'ange ou d'être...plume ou enclume...

Publié le 30 Septembre 2012

...secrets d'enfance et de maturité...

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Voici mon nouveau thème. Il me travaille depuis si longtemps et j'avais rendez-vous avec lui, un face à face ou une fuite que je partage avec vous. 


 

Secret

  à la craie

sans clé
Sacré
secret
ancré
distrait
Acre
ou sucré
secret

Suzâme
(27/06/ et 16/09/12)




Pluriels secrets-
 


Tout ce que je pourrais dire
se grave sur une tablette de cire
que le soleil efface
quand doucement il l'embrasse. 


Hélène*

http://lebancdurienfaire2.over-blog.com/ 

Un enfant, un secret
Ongles rongés
Pleurs lancinants
Douleur enfouie
A tous, il ment.
L'adulte en jouit...

Askelia

http://askelia.over-blog.com/  



Comme l'enfant
Qui chuchotte à l'oreille
P'tit secret de pacotille...
Comme l'adulte
Qui garde au placard un squelette
Grand secret de famille...


Jill-Bill
http://jill-bill.over-blog.com/   



Une pensée de
Flipperine :
"on a tous en nos coeurs des secrets."

http://les-mots-de-flipperine.eklablog.com/   




Secret tenu
secret ténu
Secret imposé
secret gardé
Jusqu'à........
moi ravagée
à ma maturité.
Secret dévoilé
secret libéré
secret expliqué
Mon mal délivré
de ce secret
bien gardé.

Pâquerette

Secret
Gardés dans un puits sans fond...
Secrets, brinquebalant, au gré d'une vie.
Secrets qui rongent et tournent en rond.
Secret, 
qu'en reste-t-il, quand tout finit.

Fauvette

Secret en question d'Hélène Carle
Secret chuchoté
Ecrit sur le sable
Secret oublié
Gravé dans la pierre
Secret révélé
Plomb écrasant
Lame de faux
Arrachant les sanglots
Qui coulent à flots
Encre noire
Comme le désespoir
Les mots des maux
Etranglés
Coincés
Dépareillés
Pour un jour renaître.

Josette



Secret bien gardé
Au chaud dans mon coeur
Comme un feu de tourbe
Irradiant de ferveur
Pour le prochain été...


Esclarmonde
Secrets d'Anne le Sonneur
Secret taire
Taire le mystère
Dire son secret à la terre
Salutaire secrétaire
Ce que fit le roi Marc
Aux oreilles de cheval

Catheau
Du textoésie au poème  avec Isabelle Gimbert-Aumage

Mes anges bleus


Les mésanges bleues volent dans les cieux 
Et mes anges bleus aux rires gracieux
Flânent dans le vent comme aux jours d’antan
Quand la vie brillait dans mes jeux d’enfant.


Elles venaient souvent partager mes joies,
Dans le jardin calme, voleter parfois,
Les mésanges bleues, dans le grand verger,
Et dans la douceur d’un monde léger.


Et dans l’insondable, des ailes diaprées
Entouraient mes joies aux candeurs miellées,
Dans l’air chimérique esquissaient sans cesse
Les songes dorés des nuées en liesse.


De ce temps jadis j’ai donc retrouvé
Les mésanges bleues aux couleurs si gaies
Dans les clairs bosquets du matin rosé
Dans les pépiements aux accents légers. 


Je revois parfois mes séraphins bleus
Quand soudain l’enfant qui sommeille en moi
S’éveille un instant, soupire et s’émeut
Des soucis présents d’un cœur en émoi.


http://l-encre-des-saisons.over-blog.com/article-mes-anges-bleus-110225739.html   


Les jardins ont leur labyrinthe

Les secrets ont leur jardin

Au plus profond du labyrinthe

Le plus secret des jardins secrets

Interdit d'entrer, sans frapper

Propriété sauvegardée !

ABC


Connais-tu les secrets du petit ange blond

Aux rondes joues d'enfance

Aux boucles en cascade

Du joli page vénitien

Aux yeux vifs d'escarboucle

Espiègle et souriant

Tel un gracieux Tintoretto

De la Renaissance italienne

 

Il a gardé l'image

Parfaite et rayonnante

D'un précieux cadeau de la vie

Bien rangé et pour toujours

Dans la boîte à plaisir

Dans la boîte à sourire

Dans la boîte à bonheur

Et dans mon coeur.

Marine D
http://emprises-de-brises.over-blog.com/categorie-11718224.html   



Recroquevillé comme la feuille d'automne,
Secret d'enfant qui chantonne,
Sifflant les mains dans les poches,
Passe le petit Gavroche,
Recroquevillé comme la feuille d'automne,
Le temps passe son regard sur la personne,
Emmitouflée dans un pardessus râpé,
Un coin de rue comme canapé.
Cachant dans son âme ses rêves et ses secrets,
Au passant ce faisant discret.


Covix-lyon
Secrets des coeurs vite enclos.
Paupières fermées sur les souvenirs ou les amours.
Secrets rêvés de chair charmée.

Hauteclaire
http://hauteclaire.over-blog.com/

 

Secret


Gardien de l'ombre

Secret qui dors dans l’ombre
Tu remontes du puits
Des mots grinçants comme des chaînes.


L’eau noire que tu nous donnes
N’étanche pas la soif
De nos mémoires éteintes
Et l’écho qui te cherche
De paroi en paroi
Jamais ne te rencontre.


Caillou qui tombe,
Notre cri.
Pierre qui s’effrite,
Notre vie,
Sur la margelle obscure.


Mais là-bas,
Tout en bas,
Une lumière qui tremble
Appelle encore
A vivre.


Carole

2ème version : http://carole.chollet.over-blog.com/article-le-secret-110466954.html 


Lire
Collégiennes de Mansfield

L'adulte que je suis
Garde au secret
L'enfant secret
Que j'étais
Voici
Mon unique secret.


Jonas D.
http://www.jonas-doinint.com/    




j'anime
en moi
les liens
vers 
son chemin
j'anime
en moi
tout
ce qui va
se déverser
j'anime
en moi
tout
ce qui
sera gardé

Tilk


Des traces de secrets
trahissent leurs  visages
lissés par le silence. 


Alice


Lire "Secret" de Nounedeb

 

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0
Commenter cet article

Plume 22/10/2012 12:44



clovis simard 19/10/2012 04:47


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.16 - THÉORÈME FISHER. - L'Image du temps.

Frieda 01/10/2012 20:32


Suzâne


Puis je avoir le numéro par mail privé?


Merci et bonne nuit


Frieda

Suzâme 02/10/2012 22:05



Réponse à suivre...



Frieda 01/10/2012 19:49


Bonsoir Suzâne


Merci pour cette belle invitation


J'essaierai de vous suivre sur le fil poétique


J'èspère être à la hauteur des fleurs qui embellissent


le jardin de la Textoésie


Merci pour la confiance


Belle soirée


Frieda

Suzâme 01/10/2012 20:16



Cela commence par une pensée, une sensation, un sentiment, un étonnement ou une blessure... puis les mots viennent. Un textoésie est un texte court que tu pourrais envoyer par téléphone portable.
C'est d'ailleurs son origine et je continue à en communiquer par cet objet de proximité. A bientôt. Suzâme



Alice 26/09/2012 16:43


Bonjour Suzâme,


ma petite participation :


 


Des traces de secrets


trahissent leurs  visages


 lissés par le silence.


 


Amitiés Alice

Suzâme 30/09/2012 20:18



Sur les joues des statues, sur les joues maquillées, sur les joues de parchemin... Merci Alice. Si heureuse de te retrouver. Je ne dois pas être la seule. Bisous. Suzâme