Communauté Textoésies et vous : solitude, kaléidoscope de l'âme...

Publié le 30 Septembre 2012




Bonjour à toutes et tous,

J'ai quelques textoésies prompts à s'envoler vers vous et j'ai choisi le plus récent. Ah! j'entends qu'il ne ressemble pas vraiment à l'été? Nous goûtons à la solitude ou nous en souffrons. Elle n'est peut-être pas seulement intérieure. Qui ne l'a pas ressenti parmi la foule. La solitude au gré des étapes de notre vie n'a pas le même visage ni  le même corps... Elle parle de silence, de chagrins, d'oubli, d'éblouissement, de méditations... Voici quelques vers écrits en marchant...


Solitude ! Calice des silences !

Fief de chair! Si tes meurtrissures

nourrissent ton existence

c'est l'arc-en-ciel qui libère

ton coeur de sa démesure

Solitude! Infini d'une prière ?


(01/08/12)


Réponse d'Arthémisia

 

 Vers la Seule, toutes les mains se tendent

Elle attrape l'Orange, la juteuse, la solaire, celle qui se couche à l'ouest après avoir fermé la porte sur un autre silence.

A deux.

©Arthémisia

http://corpsetame.over-blog.com/

 

*-*-*-*- 

Je suis consciente que beaucoup d'entre vous sont en vacances. Aussi, je vous confirme qu'il n'y a pas de date limite de transmission à vos textoésies. D'ailleurs, je vous invite à revenir sur les précédents, début avril 2012.

Toute ma reconnaissance pour ce partage de haut vol qui estompe nos distances et rapprochent nos paysages intérieurs. 


*-*-*-*-*


Ma solitude était infinie et me tenait souvent compagnie.

Elle avait les échos de mes rêves, les couleurs de mes chagrins.
Un soir, elle est partie et n'est plus revenue...

©Nina Padilha
http://www.leschaisesdenina.com/


La solitude c'est se retrouver le vage à l'âme, se sentir isolée par rapport aux autres être abandonné.
 

©Flipperine

http://les-mots-de-flipperine.eklablog.com/  

 

  Solitude un mot des maux
Solitude une table pour un
Solitude un mort-vivant
Solitude une histoire sans parole...  

©Jill-Bill
http://jill-bill.over-blog.com/

 

Solitude, haïe et adorée.

Tu te glisses à nos côtés quand on ne te désire pas.

Tu nous fuis quand on t'appelle de toutes nos forces.

Ton prénom est si doux,

Murmurez-le...

©Askélia

http://askelia.over-blog.com/

 

 

Aux aguets

 

Dans les hautes latitudes

De la solitude

Entendre

Battre mon coeur tendre

Ouïr

Ma plume gratter les souvenirs

Ecouter

La vie s'écouler

 

©Catheau 

http://ex-libris.over-blog.com/ 

 

 

La solitude prédispose au silence et c'est l'essentiel pour aller tout au fond de soi. Ensuite on est à nouveau disponible pour écouter le coeur d'autrui et s'y pencher.



Christine M.

 

 


Tu t'offres à moi,

telle une déesse, qui de ses ailes,

entoure chaque instant.

Solitude, de tes abysses

Tu m'attires vers toi.

Solitude, rivages éternels,

âme de tristesse, que veux-tu de moi ?

©Fauvette

http://olga.au-coeur-des-mots.over-blog.com/

 

 

Solitude.
Dans le creux du repli
Nourrit tout à la fois
Bonheur et turpitude.

Et  bien sûr Purcell !

 

©Nounedeb

Ecouter Purcell : http://nounedeb.over-blog.com/article-solitude-108748121.html

 

 

En facettes d'infinie lumière
l'être se reflète sur l'île première,
l'âme jamais esseulée
déploie toutes ses danses
dans son jardin peuplé
d'oiseaux en vacances.
Et tout est si immense!
Mille soleils inventés
dans cette transcendance.

©Hélène*

http://lebancdurienfaire2.over-blog.com/ 





 
Au delà des dunes
Dans la solitude des ajoncs
J'ai vu le vent
Laisser sa trace
J'ai vu le temps
Me faire signe
Dans l'inquiétude
des plages nues... 

©Marine D.

http://dans-les-voiles.over-blog.com/

 

 

Solitude,
Sentier abrupt vers soi-même,
Halte méditative,
Recherche, à fleur des autres,
Parcours combatif,
De soi à soi,
Avec soi,
En soi,
Pour soi,
Vers l’inconnu de son âme,
À la découverte de l’être… 


©ABC

http://detente-en-poesie.over-blog.com/article-solitude-108729048.html

 

 

Lire la "Solitude" chez Juliette

http://www.beaudroit.com/article-solitude-108741408.html

 


et celle de Dadette

http://dadette.over-blog.com/article-la-solitude-108813955.html 





Solitude 1

 

A peine né

je crie

et je sens que

nul ne m'entend.

 

-*-*-*-*

      Solitude 2

 

Seule

à 
même le sol
empreint de
terre
et d'embruns
de racine
et de 
souffle
la solitude
la force 
d'une 
brindille.

 

Solitude,  mot déchaînant haine et passion, comme le mot amour ! 

 

Joëlle Colomar

http://joelle.colomar.over-blog.com/


 

 

La solitude

Un interlude

Présence à soi

Vertige du moi

Un souffle léger

Une bougie parfumée

Le chant de la fontaine

Une bulle d'oxygène

 

Plume

http://demauxenmots.over-blog.com/

 

 

 

Solitude,

tu me cernes de tes remparts,

dans tes donjons tu m'étouffes,

je crie dans tes cachots si noirs,

mais depuis tes chemins de ronde,

je regarde le monde,

et je veille et je rêve.


Carole

http://carole.chollet.over-blog.com/ 

 




 La solitude...




Elle s'apprivoise et peut devenir  amie, car comme il est dit  "préférable d'être seule que mal accompagné" C'est le sentiment d'être abandonné qui est terrible, si on a passé ce stade c'est une grande liberté.. toutes les possibilités sont devant vous! A vous de choisir.. un bon livre.. aider quelqu'un..en portant son panier ou à faire ses devoirs selon  le cas. Et puis vivre pour soi, en profitant de l'instant présent.. en réfléchissant sur l'impermanence !Mais pour arriver à ce stade, ... il y a des étapes !!

 

M'amzelle Jeanne
Ma solitude entrelacée
Aux ombres nées sur le chemin
Muse de soie qui m'a bercée
jusqu'au sourire de tes mains.

Cendrine

La seule qui se croit seule à être seule
Les seuls à la voir seule s'isolent à son seuil
Et chaque œil attend son œil
Comme un seul
Accueil

Cyrod




Le coeur

Il croit qu'il entend
Réponse à son battement,
Juste son écho
Dans la solitude de sa grande cage...

Kevin



Solitude choisie

De la foule on se repose,
Pause ! Et on coupe les ponts.
On garde poèmes, prose,
fauteuil pour seuls compagnons !


Solitude, douce chose,
Qui, à tout moment, se rompt !
 Lorsqu'on a fini sa pause,
Famille, amis, que c'est bon !

Lénaïg

et découvrir d'autres de ses poèmes sur le thème : 



Mansfield propose un poème inspiré par l'écoute
d'une chanson interprétée par Nicoletta

"La solitude cela n'existe pas..."



S’endormir contre le mur

A retourner ses pensées

Tourner le dos aux murmures

Contre les tourments insensés

 

Anna

http://lafillequilisaittrop.over-blog.com/

 

Se laisser porter "Dans les voiles"  avec une photo par Marine

http://dans-les-voiles.over-blog.com/article-solitude-108970266.html

 

 

Découvrir les variations de la solitude à travers le haïbum
de Martine Richard




Découvrir l'escargot "En solitude" de Joëlle Colomar
http://joelle.colomar.over-blog.com/article-s-enroule-108720409.html

 

A travers une fenêtre,ressentir "L'absence" d'Isabelle G.A.




Sur le seuil...de "La seule qui se croit seule" d'Etre...

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0
Commenter cet article

eva 12/09/2012 20:05


que de mots


mots qui dansent


mots qui reviennent


mots qui s' envolent



Voilier 01/09/2012 16:07


Bonjour Suzâme,


quelques mots dans ton bouquet de gerbes textoétiques, ici : http://0z.fr/ohjXl


à bientôt !


 


Voilier

Suzâme 07/09/2012 18:50



Merci Voilier... J'aime le vent qui m'apporte tes vers... Bisous. Suzâme



Quichottine 14/08/2012 11:07


La solitude ne devrait pas se faire si dure à supporter en été... mais hélas !


Les aminautes ont composé de très beaux mots... je ne les avais pas encore tous lus, même si j'en ai vu certains chez eux.


Passe une douce journée, Suzâme... Je suis encore en pointillé, mais je pense à vous.

Suzâme 17/08/2012 13:52



Bonjour Quichottine, 


Tout ce que tu génères chez toi est fantastique. Beaucoup de travail même si c'est l'intérêt d'autrui, sa découverte et sa compréhension, même si c'est la transmission, tous ces élans qui
importent et finalement l'emportent sur ce temps qui déborde. Bisous. Suzâme



Sabine 13/08/2012 10:20


Je t'envoie juste un joli quartier de brume cueilli dans le panier du jour de ce matin , et t'embrasse tendrement : sabine.

Suzâme 13/08/2012 19:20



Merci pour ton cadeau de brume. J'en ai mis plein mes lunettes et ce trouble m'ouvre une autre dimension... A bientôt Sabine



Veronica 12/08/2012 23:08


Quelle richesse que tous ces mots qui du coup, deviennent soliDaires chère Suzâme ...


Mais tout de suite ô que j'aime ce fond prune qui te va si bien et ce vert étrange et pénétrant qui te vaut si beau !


 


Je vais chercher au fond de moi mes trésors de solitude et je te les apporterai sur mon do de lune d'accord ...


Pensées délicatesses et tendresses à l'arène 


 

Suzâme 13/08/2012 19:09



Cherche Servanne tu as toutes les notes de la lumière et toutes les couleurs des sons des plus insolites au plus intimes... Je pense à toi. Suzâme