Publié le 30 Mai 2016

Cette femme un peu "perchée"

Cette femme un peu "perchée"

 

Connaissez-vous cette femme un peu « perchée » ?

Non pas Miss Ara ou l’éloquence même ni quelque vieille déesse hautaine, encore moins cette silhouette d’aigrette citadine surélevée par de redoutables talons aiguilles, non plus la bricoleuse de cathédrales, ni même l’alpiniste sans peur et encore moins la pilote du dernier vol d’essai d’un avion militaire…

Mais… Cette femme aimante, amante de la vie, aimant de poésie… Oui, cette femme au léger déhanchement qui se promène au loin sur les sentiers, les passerelles, les friches de l’existence, les bords de la beauté, l’âme ouverte, les pieds dans le ciel.

 

(30/05/2016)

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Repost 0

Publié le 22 Mai 2016

Textoésies et vous : Rose vive, rose nue

Rose vive, rose nue

Amoureuse du soleil

Garde son corps

Pour le firmament.

 

(16/05/2016)

 

*-*-*

 

Rose princière

Au parfum subtil

Ta flagrance éphémère

Fuit à la vue du pistil.

 

Bernie

*-*-*

 

 

Telle une planète

La rose solaire

S’épanouit, fière.

Seule, elle secrète

Des effluves sucrés.

 

Askelia

*-*-*

 

 

Un ange mystérieux
un jour
s'en éprendra ...
Alors 
elle deviendra
corail des cieux !

Sabine 

 

http://chemin-je-t-aime.fr/

*-*-*

 

Rose de mai éphémère
Voluptueuse, épanouie
Pour la fête des mères
C'est toi que j'ai choisi

Mansfield

http://mansfield.over-blog.com/

 

*-*-*

 

 

Rose épanouie rose soleil                                                                                                                                        Éblouissante et solitaire
Garde moi de tes aiguillons
Je ne cherche que ton parfum.

 

Josette

https://www.facebook.com/trez.lecars?fref=ufi

 

*-*-*

Force et faiblesse

beauté et subtilité

la rose cache son jeu

sous un habit de reine

 

ABC

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 29 Avril 2016

Textoésies et vous : soleil et terre

Plaqué sur la joue du sol

L’irrésistible baiser du soleil

à la terre qui s’émerveille.

Ils sèment sans idole.

 

(28/04/2016)

 

*-*-*

 

Semis contestés

Pesticides à tout va

La terre bousculée 

Et même outragée

Qui donne malgré tout

Ses fruits d'or nourriciers

Parfois amers...

 

Marine D.

http://marinezou.blogspot.fr/

*-*-*

Incandescence voluptueuse

Sous tes baisers solaires

Moi, la Terre

Je fonds

Me vaporise

En haleine iodée

En brouillards mystérieux

De plages en volcans

De prairies en forêts

Nous deux, c'est

Pour la vie

 

Martine

http://martinemrichard.fr/blog/

*-*-*

Ils ressemblent à un immense étendard, 
les champs de nos campagnes
De brun, de vert et de jaune illuminés
Un subtil parfum flotte dans l'air
Malgré le thermomètre en baisse, 
le printemps présente ses promesses.

Jeanne Parisel

*-*-*

Lacs jaunes

en culture extensive

les champs s'ensolleillent

attendant le sourire de l'astre

timidement assoupi sur un lit de nuages

 

ABC

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

*-*-*

Le soleil se tenait caché

Mais il enluminait le gris

Du ciel breton après la pluie

Les champs de colza rayonnaient

Souvenir d'enfance ébloui

Et leur parfum se distillait.

 

Lenaïg

http://leblogdelenaig.over-blog.com/

*-*-*

 

Trichotomie des couleurs

Jaune éclaté

Vert sombrant

Bleu oublié

Ne se mélangeant

Pas pour le spectateur

Mais ondulant sous le vent.

Lascivement.

 

Askelia

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 12 Avril 2016

QI QI QI

Dire que j’ignorais mes attraits

Et si j’entendais mes chants

QI QI QI

Aujourd’hui il me plait

De surprendre cet écran.

QI QI QI

Je me sens comme un druide

Un magicien en plumes

QI QI QI

Fini mes idées de suicide

Maintenant je m’assume.

 

(12/04/2016)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #MONOLOGUES

Repost 0

Publié le 2 Avril 2016

  • Accueille-moi comme avant, souffle le vent charmeur à la maison repliée
  • Il y a quelques mois, tu as claqué si brutalement ma porte et de façon si inattendue que tout mon corps de pierre a tremblé.
  • C’est la faute aux saisons. Parfois je ne suis plus le même. Oui, elles me transforment en fou des portes et des fenêtres. Et tu le sais qu’elles ne sont pas mes seules victimes. Questionne les arbres !

S’il te plait laisse-moi entrer !

  • Je t’en prie ! Cesse tes relances ! A cause de toi, moi aussi je ne suis plus la même. Ta violence a ébranlé ma confiance de douce maison. Depuis ta crise insensée,  je reste fermée au monde.
  • Je ne suis que le vent. A aucun instant je n’ai voulu être tempête. Et puis je ne suis pas seul à te demander de rentrer à nouveau dans ton cœur, dans ta vie. Que fais-tu du soleil qui lui aussi n’y était pour rien ?                                                                                                               Allez, douce maison, ouvre-nous ta porte !
  • Ah vent et soleil ! J’ai tant besoin de vous !

(28/03/2016)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petits dialogues ordinaires

Repost 0

Publié le 15 Mars 2016

Verse tes pleurs

Et remplis tes vers !

Ouvre ton cœur !

Réserve ton verre

 

Pour les fées

Pour la fête

La poésie des confettis !

 

(14/03/16)

*-*-*

 

Des confettis par milliers

Des confettis colorés 

Pour sourire

Pour écrire

Uun poème

Pour dire 

Je t'aime.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Josette

http://lacachetteajosette.blogspot.fr/

*-*-*

Papiers dorés

Messages colorés

Bonheur en bulles

Des mots de fées

Pour jours de fêtes

sourires aux lèvres

Éclats de rire

Jonglent les vers

Au pays des cerfs-volants

 

 

 

 

 

ABC

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

*-*-*

Sous le masque

 

 

 

 

 

Mer de confettis

Sur cheveux en feu

Serpentins en pluie

Sur l’épaule offerte

Sous robe empesée

Quelqu’un d’autre nait

 

 

 

 

 

Son regard-mystère

En loup de soie noire.

 

 

 

 

 

Catherine Thévenet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://ex-libris.over-blog.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 11 Mars 2016

Tenue rouge

Et qu’ça bouge.

 

Tenue blanche

V’là qu’tu t’épanches.

 

Tenue verte

Reste en alerte.

 

Tenue bleue

Fais d’ton mieux.

 

Tenue jaune

Serais-tu un clone ?

 

Tenue orange

Avec qui tu manges ?

 

Tenue marron

T’a rien d’un fanfaron.

 

Tenue crème

Qui est-ce qui t’aime ?

 

Tenue mauve

Pourquoi tu t’sauves ?

 

Tenue grise

Mais qu’est-ce qu’ils t’disent ?

 

Tenue noire

Qu’as-tu fais de l’espoir ?

 

©S. G.

(8/03/2016)

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #poèmes

Repost 0

Publié le 8 Mars 2016

- Femme?
A quelle heure
êtes-vous une fleur?
- Je suis un coeur.
Je n'ai pas d'heu
re.

(7/03/16)

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petits dialogues ordinaires

Repost 0

Publié le 8 Mars 2016

Que te dit le vent ?

« Où, où, où que tu respires

Soit vraie si tu n’es pas reine !

Grise-toi de l’aube !

Irise-toi des êtres ! »

Que te dit le temps ?

« Et si, si, si tu te retires

Soit belle, l’âme sereine ! »

(8/03/2016)

*-*-*

Femmes merveilles

La femme est mère de la parole, mère de la conscience.
La femme est magique, gourmande, aimante…
Il existe des femmes de douceur transparente qui invitent à vivre des moments d’harmonie.
Il y a des femmes granits qui résistent dignement à l’adversité.
Il y a des femmes aériennes qui vous transportent dans le bleu des rêves.
Il y a des femmes obscures qui attisent les colères.
Il y a des femmes sources, océans, tempêtes, fleurs, étincelles…
Il y a des femmes éternelles, féeriques.
Les femmes sont l’essence de la vie

Josette

http://lacachetteajosette.blogspot.fr/

*-*-*

Sirène ou baleine,

Ta beauté et ta grâce,

Le vent l’emportera…

Ne pleure pas

Pour quelques rides

Ton âme allégée

Aura droit de risquer

Les métamorphoses.

Anélias. B

http://anelias.e-monsite.com/

*-*-*

Ma femme aux mille vies
Ma princesse divine
Si douce en soie sauvage
Tu as la clé des roses
Des jardins andalous
Où les fontaines pleurent
Des musiques éternelles
Dans la chaleur du soir
Ombré de palmes bleues
Ta robe rose ondule
Dans les allées désertes
Au parfum d’orangers
Donnes-moi ta main fine
J’y poserai mes lèvres
Je dirai tous les mots
Que mon âme connaît
Dans le creux de ta paume
Mes secrets t’offrirai
Ma princesse divine
Au regard de velours…

© marine Dussarrat

http://emprises-de-brises.over-blog.com/

http://marinezou.blogspot.fr/

*-*-*

Femme, où que le vent te portes, tu penses à Elles, ces autres toi, faites de chair, de sang, de désirs et d'ombres secrètes aussi ...
Je te suis tu le sais, je suis de la même âme que toi.
Nous nous sommes reconnues, sur le chemin de vie.
Anses sœ
urs.

Véronica

http://lejardindaimehaut.blogspot.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 25 Février 2016

article dans L'Echo du Berry
article dans L'Echo du Berry

Objet: article de l'Echo du Berry (Cher)

Bonjour à toutes et tous,

Je tente de faire mon nid dans le Cher depuis début juin dernier et mon époux l'a d'ailleurs bien consolidé et considérablement embelli. Me manquaient mes activités culturelles dans le domaine de l'écriture et la lecture puisque j'étais l'ancienne présidente et co-animatrice de l'association Nanterre PoéVie. ainsi que mes ami(e)s.

Je vous le confie, pour respirer, pour m'exprimer en dehors des chemins et des champs, outre mon adhésion à quelques ateliers (photographie, carterie), j'avais besoin d'un peu plus de communication pour retrouver mes élans et favoriser l'échange en matière d'écriture ce qui n'est pas évident lorsqu'on est une "jeune retraitée" nouvellement berrichonne. J'espère que ce bel article dans le L'Echo du Berry interpellera quelques plumes dans les cantons voisins.

Merci pour votre fidélité. Cordialement. Suzanne

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Repost 0