Textoésie et sa suite avec Nina Padilha

Publié le 17 Octobre 2011

"La muse se déshabille

Sur la feuille qui brille

Et l'encre s'émerveille."

 

Suzâme

(oct.11)

 

 

Un effeuillage très habile
Et elle laisse choir
Des vers graciles
Dans le noir.

 

Nina Padilha

(17/10/11)

 

 

 

http://www.leschaisesdenina.com/article-rencontre-avec-suzame-86636443-comments.html#anchorComment

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hauteclaire 19/10/2011 17:13



Un très bel exemple de textoésie entre vous deux et cette muse qui vous a parlé.


Bisous en écho à toutes deux






Suzâme 31/10/2011 07:02



Une muse qui parle plus à Nina parce qu'elle habite chez elle. Bisous. Suzâme



Pénéloop ! 19/10/2011 00:11



La Muse se déshabille...


Tu viens, on joue aux billes ?


Non,


je regarde la Muse qui se déshabille...

Loop 



Suzâme 31/10/2011 07:00



La muse est gracille mais comment as-tu deviné qu'elle ne joue plus aux billes. Pourtant elle en a plein les poches et les transforme en vers de vie. Bisous. Suzâme



Catheau 18/10/2011 22:09



Sur l'écran noir de vos nuits blanches, une muse offerte.



Suzâme 31/10/2011 06:57



J'ignore où les muses s'endorment mais je sais où elles s'éveillent. 



Elo 18/10/2011 21:47



Lorsque revient le jour


La muse s'est endormie


Une robe de poésie


Repose sur le lit


 


Bisous et bravo à toutes les 2 !!!!



Suzâme 31/10/2011 06:48



Bonjour Elo,


Quelle belle suite! Je reviendrai sur nos échanges à deux, à trois et à plus. La poésie aime cela, elle s'en fortifie. Bisous. Suzâme



Plume 18/10/2011 12:44



Bravo à toutes deux, on ne se lasse pas des prolongements de votre rencontre ...


Bises, Plume .



Suzâme 31/10/2011 06:45



Le lien est là entre les mots, au coeur des mots et dans la vie. Bisous. Suzâme