Textoésies en échos avec Anne Le Sonneur

Publié le 7 Octobre 2011

Je remue la poésie
dans cette flaque
qui ne serait que miroir.
Soudain, la pluie parle
Clapotis des mots.

Suzâme

En écho, envoyé ce jour :
Etre de flaque
de miroir
pour que
l'autre se dise
libérant ses larmes
Je reçois la pluie 
de vos regards

Anne Le Sonneur


Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ADAMANTEL'oi 09/10/2011 00:55



Un miroir humide de pluie qui se libère et se dit... une main qui s'offre au vent, comme un signe.



Suzâme 12/10/2011 11:08



Bonjour Adamante,


Ton commentaire sur mon portable aurait été un vrai "textoésie" auquel j'aurai répondu. Passage à la communication instantanée. Trop rapide? Et je prends ta poésie ici à l'occasion de ce beau
partage avec Anne et je te remercie. Suzâme



Plume 08/10/2011 14:02



Tous ces regards qui plongent dans le miroir que tu nous as tendu ... les échos sont de plus en plus éloquents ... Quelle généreuse invitation à croiser les ressentis ! Merci Suzâme .



Suzâme 25/10/2011 21:50



Bonsoir Plume,


Je suis spontanée comme un enfant. Je crois en la magie de l'instant. Le partage est un miracle. Bisous. Suzâme



ABC 08/10/2011 09:33



Un regard mouillé


Croisant celui du miroir


Solitude brisée


Naissance de l'espoir !



Suzâme 17/10/2011 20:33



Bonsoir,


C'est vrai que ton poème est une belle suite qui me fruste d'un véritable échange par portable. A moins de faire comme avec Nina. Je t'en dirai plus prochainement. Suzâme



Hauteclaire 08/10/2011 00:28



Les textoésies vont élargissant leurs cercles, et portent nos regards de portables en portables ...


Gros bisous Suzâme



Suzâme 17/10/2011 20:31



Sans jamais en faire un système, rester dans le murmure soudain, l'étonnement partagé. Bisous. Suzâme