Rêve d'une visite impromptue (à une amie)

Publié le 24 Mai 2011

 

glycine1

 

 

 

Je ne l’ai pas prévenu de ma visite. Est-ce pour marquer mon retour ? D’un pas presque nonchalant, j’ai traversé sa longue cour pavée avec le voeu de la retrouver.

 

Habitée par la simple joie de la surprendre, j’ai posé mon présent, extrait d’un chemin de sable, au milieu de sa petite table ronde et silencieuse, située sur sa terrasse irisée face aux douces glycines complices.

 

M'approchant de sa maison, sa porte impassible, ses vastes fenêtres comme des yeux voilés m’ont révélée discrètement son absence et ma solitude.

 

Sans hésiter, je lui ai laissé mon trésor, trace de l’instant, silence poli par l’océan. Que représentera-t-il pour elle ? Une chose incongrue ? Insolite ? Ordinaire ?

 

Une offrande aussi lisse que mon amitié tenant au creux de la main mais aussi sur une étagère bohême ou encore, si elle le définit ainsi, précis, précieux, utile, opportun pour fixer l’un des volets qui la préservera du soleil.

 

Suzâme

(23/05/11)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Ecrits intimes

Repost 0
Commenter cet article

valdy 18/02/2012 10:34


Elles sont touchantes, ces retrouvailles échouées sur le chemin de sable.


Elles laissent trace sur cette page et interrogent le lecteur : mais quel est cet objet qui fixe les volets, à jamais ouverts sur le soleil de la plage ?


Bisou de Valdy

Suzâme 21/02/2012 19:58



Belle interprégation! Heureusement qu'il y a une limite entre le désir et l'action. Le respect de l'autre est un des aspects de la maturité des sentiments. L'apprentissage du silence et de
l'absence en sont un autre. A bientôt chez toi. Suzâme



olga.au-coeur-des-mots.over-blog.com 31/05/2011 12:59



Joli geste d'une amitié complice, cadeau, pour l'amie absence d'un instant


J'aime


Bises


Olga



Suzâme 06/06/2011 18:39



Ma plume m'y a emmenée et mon rêve s'est réalisé deux jours après. A bientôt. Suzâme



Elo 24/05/2011 20:33



J'espère qu'elle sera enchantée... C'est un bel instant que tu décris, ce geste... J'aime. Bises



Suzâme 26/05/2011 19:11



Bonjour Elo,


Je ne sais rien d'autre que mon élan indomptable d'écrire ce rêve de retrouvailles et cette si belle amitié. Suzâme



Libre necessite 24/05/2011 20:14



Tout en douceur , nostalgie et souvenirs partagés. Amicalement Dan



Suzâme 26/05/2011 19:08



Bonsoir Dan,


Oui, un parcours d'amitié évoqué avec beaucoup de simplicité et de bonheur. Cordialement. Suzâme



Nina Padilha 24/05/2011 18:44



Frustration à la clé. Dommage !



Suzâme 26/05/2011 19:00



Bonjour Nina,


Tant que c'est écrit. Il n'y a pas de frustation. J'ai raréfié mes envies de venir à l'improviste. De même que rares sont ceux, même parmi mes proches, qui viennent à l'improviste. On ne dérange
pas les vieux. J'exagère bien sûr. A bientôt chez toi. Suzâme