Retour du Cotentin

Publié le 3 Avril 2012


Bonjour à toutes et tous,
C'est vrai j'étais heureuse de partir et peut-être... de m'enfuir... non voyons! j'étais heureuse de retrouver la mer. Désir, besoin? Qu'importe et je suis revenue avec quelques fragments de ce qu'elle m'a inspirée. Je suis encore au ralenti. J'ai visité quelques blogs et déposé mon algue... Je commence par cette page qui me mène à vous avec des poèmes et quelques liens.
Nous aimons ce coin encore sauvage du Val de Saire, situé tout près de Cherbourg. Flâner à Barfleur, link  ou à Saint Vaast link au mois de mars, c'est s'accorder une trêve, laisser derrière soi des réalités, des habitudes, des moyens de communication...





 

24032012406

 
 
 
Un seul geste de la mer
Et le rocher frémit.
Les algues qui l’enlacent
Séduisent son corps fier.
Lui, l’amoureux, l’ami
Aime et se laisse faire.
Parfois il se noie sous la glace.
Un seul geste de la mer
Et le rocher espère.
(2/04/12)
 

26032012432.jpg    
Que la mer berce de ses vagues
L’âme insoumise du poète.
Du fond de son miroir émeraude
Etre, c’est regarder l’autre.
 
  



27032012447.jpg



Elle m’aimante

alimente mes yeux

mon âme gourmande.

 

Elle me revigore

ravive mes sens

mon corps en suspens

 

Elle est avide

de sable et de ciel

en moi fait le vide

la mer, la mer, la mer…

 

(Fermanville, le 01/04/12)


26032012441.jpg

Que me murmure le vent :

La mer donne l'éveil

à toute chose qui sur le sable

repose, leur parle du soleil

La mer délasse l'âme

et toute flamme qui sur les roches

s'accrochent, puis s' émerveillent.

 

(24.03.12)



30032012464.jpg



L'homme et la mer



Homme libre, toujours tu chériras la mer!
La mer est ton miroir, tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.

Tu te plais à plonger au sein de ton image;
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton cœur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets;
Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;
O mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets!

Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
O lutteurs éternels, O frères implacables!

Charles Baudelaire (1821- 1867)

Site : toutelapoésie.com

 

 
26032012439.jpg

Lire aussi

Vers la mer

d’Emile Verhaeren

http://www.poetica.fr/poeme-1298/emile-verhaeren-vers-la-mer/




25032012419.jpg   
J'ai passé d'autres heureux moments, par exemple au coin d'un feu de cheminée; tout ce qu'il y a de plus simple et habituel pour quelqu'un qui le prépare pour son foyer. Mais pour moi, c'était merveilleux. Une relation d'être à flammes que je découvrais. Méditer, écrire, lire des poèmes qui nous ouvrent l'âme... voilà en toute cordialité les instants que je désirais partager avec vous qui me suivez...

Poèmes, nouvelles, textoésies à venir... une perspective d'écriture qui me motive chaque jour. Vous visitez, vous commentez, un bonheur d'exprimer l'instant créatif et réactif, vous qui stimulez mon inspiration... A bientôt.


Suzâme

(3/04/12)

 

 
 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Promenades, rencontres

Repost 0
Commenter cet article

joelle.colomar.over-blog.com 07/04/2012 08:28


L'infini de la mer nous ramène à l'infini de nous même. Merci Suzâme. Joëlle

Suzâme 11/04/2012 18:52



Je voudrais retenir ta phrase magnifiquement profonde. Trop choses, méli-mélo, dans ma tête, alors je le publie sur ma page "Face à la mer". A bientôt. Suzâme



flipperine 06/04/2012 15:59


cela fait du bien de s'évader un se ressource

Suzâme 10/04/2012 14:52



C'est essentiel. J'ai quitté mes préoccupations plus sociales...



adamante 05/04/2012 22:50


Bonjour Suzâme, je reviendrai prendre le temps de visiter les liens et relire bien au calme. Merci de ce beau billet.

Suzâme 10/04/2012 14:35



Prends tout ton temps! Nous nous rejoindrons ici, en poésie.



Monelle 05/04/2012 16:04


Je serais presque jalouse de ton escapade, moi qui suit bien trop loin pour y aller mais tu en a rapporter de belles photos et de jolis mots !


Je suis restée en admiration devant la photo (du net) de l'intérieur de l'église de St Vaast ; une architecture peu commune mais très belle !


Bonne fin de journée - bisous



Suzâme 10/04/2012 14:30



Il y a partout des sources d'étonnement mais c'est la mer qui m'inspire depuis si longtemps, encore plus depuis quelques années puis les cendres de mes parents ont suivi, à leur demande, les
vagues de l'éternité. Merci de ta visite. Bisous.Suzâme



Plume 05/04/2012 10:58


Tes mots chantent la vie de l'océan, peignent les éléments, distillent les parfums de ce rendez-vous intime avec tes racines et tes aspirations . Tu as puisé ton énergie dans ces lieux où tu
renoues avec toi-même, ton partage m'émerveille .


Merci Suzâme, pour ce moment émouvant et riche de sensations .


Bisous, Plume .

Suzâme 10/04/2012 14:24



J'ai découvert les vertus du partage à l'adolescence lors de deux pélerinages à Lourdes lorsque j'étais très croyante et au Lycée; un peu moins au travail sauf dans la grande distribution. C'est
en gardant des amis, en rejoignant des associations en tant qu'adhérente et depuis quelques années en tant que présidente et co-animatrice d'atelier d'écriture et de lecture que je m'accomplis,
c'est-à-dire, que je suis moi-même. Cela ne l'a pas toujours été à tel point que je ne croyais plus à mon retour à la poésie. Depuis la création de mon blog, je ressuscite chaque jour en publiant
ou commentant des aminautes. Merci de ta fidélité, de ton soutien. Bisous. Suzâme