Printemps des Poètes « Enfances » : J + 1

Publié le 17 Mars 2012

Je ne suis ni une artiste ni une auteure mais j’ai vécu hier et quelques jours avant, la préparation et l'appréhension de cette belle soirée, cette émotion qui remue comme un fœtus et dans la tête et dans le ventre. Les heures s’accélèrent jusqu’à devenir des minutes puis des secondes et c’est le commencement.

 

Dans ce lieu ouvert à tous, il n’y a pas d’estrade. Façon cabaret, nous installons quelques tables rondes et sièges supplémentaires pour accueillir, de 20 à 50 personnes invitées et parfois intéressées par la programmation mensuelle de l’Agora, maison citoyenne de la ville de Nanterre.

 

Le public est venu petit à petit alors que nous nous occupions à nous placer. Qui nous ? Les poéViennes et PoéViens, une bonne douzaine. Important d’être les uns avec les autres, les uns près des autres lorsqu’on va assurer une soirée qui est un événement. Chacun se met à l’aise et regarde le chapelet d’invités, d’initiés ou de découvreurs s’asseoir et attendre la présentation, la remise des prix, la chanson, les poèmes, le conte…le programme est distribué et tient recto-verso, s’il vous plait. Les regards se posent, interrogatifs et parfois déjà confiants.

 

Je passe sur notre présentation enjouée, assurée en duo avec une belle complicité pour dire un mot sur notre première remise des prix et la lecture des poèmes des primés. Ce fut un moment crucial, un échange plein d’enthousiasme avec les auteurs qui a augmenté cette année notre public.

 

La première partie de la soirée, après la chanson assurée par mon amie Pascale Locquin link à la voix émouvante, avec la lecture des poèmes des adhérent(e)s et des amis de la Poésie a été formidable, d'une belle intensité. Ainsi j’ai écouté comme une musique intérieure les trois voix qui ont porté les poèmes de Catheau link, Anne link, et Nina link.

 

L’univers d’un conte «Jeannot et l’Ogresse» raconté avec magie, puis la seconde partie avec des poèmes d’auteurs, de Prévert, Queneau, Marc Alyn et d’autres.  Connaître le bonheur de lire à voix haute des textes qui dormiraient dans les livres que l’on referme après lecture, c’est les sortir de leurs lignes, de la feuille qui les protège. En quelque sorte, ils naissent ailleurs, dans un autre corps et résonnent dans l’espace, captivent quelques oreilles distraites ou encore envahies d’actualités et de bruits cacophohiques.

Un bonheur entier sans coquille, vif comme l’instant propice, une grâce.

 

Suzâme

(18/03/11)

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Billets (Livres, cinéma, Théâtre, expo etc...)

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catheau 31/03/2012 19:53


Je suis très émue, Suzâme, d'avoir participé par mes mots à cette soirée, qui a été une vraie réussite. Votre foi en la poésie est communicative. Merci.

Suzâme 08/04/2012 18:00



J'espère continuer ce beau parcours avec les quelques personnes qui m'entourent depuis 2004/2005 et les nouvelles plus difficiles à apprivoiser. La contrainte de deux rendez-vous par mois,
écriture et lecture stimulent les plus constant(e)s et freinent d'autres qui travaillent et ne peuvent libérer leur esprit pendant deux heures de partage. Et quel bonheur de lire la poésie à voix
haute ! Vos textes seront toujours les bienvenus. Suzâme



Pivoine 23/03/2012 02:29


Un même amour de la poésie...


On devrait se comprendre ...

Suzâme 23/03/2012 13:41



J'en suis sûre. Nous aurons d'autres partages.



Adamante 20/03/2012 00:06


Un moment fort sans doute. Merci de nous le faire partager.

Suzâme 22/03/2012 17:42



Intense comme tout ce qu'on aime partager. Ici la poésie à haute voix devant un public enthousiaste. Merci de ton passage.



Plume 18/03/2012 20:54


Cette soirée t'a passionnée Suzâme, comme je le comprends ! ce délicieux partage me permet de vivre ton émotion et ton bonheur .


Bravo aux poètes mis à l'honneur !


Bisous, Plume .

Suzâme 22/03/2012 05:38



J'avais envie de partager ce grand moment dans ma vie. Une préparation de quelques mois avec trois acolytes qui comptent et les adhérents fidèles, une douzaine qui viennent à chacun de nos
rendez-vous d'écriture. Bisous. Suzâme



mansfield 18/03/2012 20:48


Il est très agréable de  se retrouver pour lire les écrits d'auteurs connus ou anonymes, de partager et de faire découvrir des textes. Une belle initiative!

Suzâme 22/03/2012 05:36



J'ai initié ces rencontres en poésie depuis quelques années parce que j'y avais participé dans un autre département. En 1999 lorsque nous sommes arrivées ici. La poésie que je partageais avant me
manquait tellement. J'ai pris l'initiative de publier une annonce dans le magazine mensuel de la ville: Recherche poètes..." et depuis 2004, la promenade continue avec de belles découvertes, un
développement des écritures, une richesse d'échanges... A bientôt.