Pour papier libre : Qui suis-je ?

Publié le 8 Avril 2012

Qui suis-je ? Quelqu’une…

 

Quelqu’une, corps mûrissant

au sourire juvénile

qui ne sait rien, poète passant

cœur sans parole futile

pacifiant conflits, défiant l’absence

peut-être créative contre le silence.

 

Quelqu’une, à peine maquillée

devant le miroir de la vie

s’exposant comme jeune femme

spontanée, toujours à relier

l’être, à transmettre l’envie

d’exister, d’exprimer flammes.

 

Quelqu’une,  à peine habillée

Devant le miroir des réalités.

 

Suzâme

(6/04/12)

Proposition de Juliette : "Qui suis-je ?"
http://papierlibre.over-blog.net/article-nouveau-theme-de-juliette-102655421-comments.html

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Commenter cet article

valdy 14/04/2012 19:54


Ce "quelqu'une" est très joli .. et nous qui te voyons de l'autre côté du miroir, t'avions déjà imaginée créatrice et spontanée, juvénile et passionnée,


Un bien joli texte,


@micalement,


Valdy

Suzâme 22/04/2012 15:00



Bonjour Valdy,


Parfois les défis, les propositions d'écriture de quelques communautés nous révèlent dans des textes que nous n'aurions peut-être pas composés. Dans ma catégorie "Ecrits intimes", je m'aperçois
que je m'expose peu. La pudeur? Mais finalement dans un poème, une nouvelle, une peinture pour certain (e)s, une photo ou toute autre publication, nous parlons de nous-mêmes tout autant! Je m'en
vais profiter du soleil avec mon chien. Bisous. Suzâme



Plume 10/04/2012 17:43


Sans doute quelques bribes d'une Suzâme que l'on frôle dans ses écrits, dans ses poèmes, dans ses textoésies, ses commentaires et les messages destinés à tisser inlassablement des liens et nouer
des partages ... Suz-âme ... une part de toi qui fait ta richesse et que je reconnais .


Bisous, Plume .


 

Suzâme 12/04/2012 20:32



Je te remercie. Si tu savais pendant combien d'années j'ai douté qu'elle ne revienne cette femme dont j'écrivais dans un essai de chanson, à 20 ans, qu'elle était en prison ! Mais je ne
suis pas la seule à me retrouver à la maturité. Merci de ton regard sur une femme distraite, maladroite, "dans la lune" et inlassablement confiante et aimante envers autrui. Je n'ai pas de Dieu
et l'être est ma croyance. A bientôt. Suzâme



Hauteclaire 10/04/2012 01:36


Etre devant le miroir et savoir, non pas se regarder, mais ce voir.


Exercice difficile, même périlleux, dont tu as su éviter les pièges.


Bisous Suzâme

Suzâme 12/04/2012 19:58



Et en même temps, le piège est la buée sur cet étrange miroir...



flipperine 09/04/2012 17:39


c'est dur de se définir soi même

Suzâme 10/04/2012 14:13



Ici, c'est une esquisse qui ne montre qu'un aspect, celui que j'ai choisi, celui qui se développe parce que j'ai un peu plus de temps. Il n'existe pas de photo de cette femme-là. Sur l'épouse, la
mère, la grand-mère, la soeur, l'amie, la présidente d'association... Oui. Mais sur la femme anxieuse, émotive...Non, je ne vois que certains poèmes qui le suggèrent. A bientôt chez toi,
chère Flipperine. Que j'aime ton pseudo! Suzâme



Monelle 09/04/2012 10:35


Sait-on jamais vraiment qui l'on est ????


Bon lundi pascal - bisous



Suzâme 09/04/2012 14:23



Un dimanche euphorique avec nos petits enfants, un lundi presque au lit... C'est un aspect de la femme que je suis aussi. Chut! Bisous. Suzâme