Pour Papier libre : «La nuit est un puits»

Publié le 17 Février 2012

 

Jeter un à un, par seau entier

quelques vains désirs et souvenirs

quelques chagrins loin des sentiers

puis se pencher et lire son avenir.

 

Il fait nuit soudain dans ta vie :

Hisser chaque trésor de toutes tes forces.

Le vain désir sera fleur d’envie.

Souvenirs, chagrins seront ta belle écorce.

 

Suzâme

(17/02/12)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Commenter cet article

joelle.colomar.over-blog.com 24/02/2012 08:54


Nuit deuil ou nuit gestation


Nuit écueil ou nuit embryon


Nuit accueil ou nuit chanson


Ma nuit en toute communion


Joëlle

Suzâme 29/02/2012 20:52



Bonsoir Joëlle,


J'aime lire le jour même les commentaires et les relire quelques jours après. C'est délicieux de répondre au moment propice. J'aime ta synthèse poétique d'une ouverture infinie. Suzâme



libre necessite 20/02/2012 12:06


La vérité sort de la nuit comme d'un puits où nous n'avons pas pu tout enfouir. Bises Dan

Suzâme 21/02/2012 20:36



Expression plus que juste, à mon sens, tout simplement sublime. Ecrire sans s'épuiser, la nuit nous attend. A bientôt. Suzâme



Plume 18/02/2012 21:56


Faire le bilan, trier, classer, faire la paix avec soi-même et choyer ce qui est précieux


pour renaître au désir et à la force de vivre ...


Ce poème me parle tellement ...


Merci Suzâme, bisous, Plume .

Suzâme 21/02/2012 20:13



Ah Plume j'aime tellement être proche, sentir, ressentir et si possible comprendre l'autre, mon semblable. Nous traversons des étapes où nos seaux se remplissent plus qu'ils ne s'allègent. Mais
le plein, c'est toujours la vie, je n'ose même pas penser à des seaux vides. Même la mort si tentée de tout nous enlever par indifférence échoue. Je t'embrasse. Suzâme



Esclarmonde 18/02/2012 11:20


Les mauvais souvenirs nous pèsent mais l'amnésie vaut-elle mieux ? Il vaudrait mieux vivre dans le temps présent ce qui n'est pas évident... Bisous et bon week-end

Suzâme 21/02/2012 20:02



Tout ce qui est au fond du puits, au fond de la nuit, que nous le voulions ou non,est en nous. Alors? Jongler pour certains, chercher pour d'autre l'équilibre avec la légéreté sublime tels que
les élans de découverte et d'étonnements, le rêve encore possible à partir d'un pas, d'une couleur, d'un mot, d'un baiser...J'y crois. Merci de ta présence. Suzâme



tilk 18/02/2012 00:46


j'adore ton rapport aux mots...par exemple ton pseudo ou ton "porteuse de poésie...


beau poème


besos


tilk

Suzâme 21/02/2012 19:53



Merci Tilk. Je n'ose pas dire que je suis poète et pourtant je me sens poète alors j'ai trouvé cette expression qui incarne aussi mon action à travers une association dont je suis la présidente
Nanterre PoéVie. Je n'y aurais peut-être pas penser avant. Transmetttre est si important. Bisous. Suzâme