Pour Papier libre: L'ai-je vu?

Publié le 27 Juin 2011

L’ai-je vu inscrire ses lignes sur les terres de ton visage, effeuiller tes pétales, effiler boucles et longueurs, comme si le temps qui passe était semblable au vent qui efface souvenance ?

 

L’ai-je vu t’enlever ton feuillage, ta frange, tes mèches, moi qui pourtant te regardait et t’aimait comme ma vie ?

 

L’ai-je vu freiner l’élan de tes branches et amoindrir la force de tes bras que j’entourais de tendresse ?

 

L’ai-je-vu t’enlacer et te prendre, t’envahir, te surprendre et pendant une nuit simple et familière, l’ai-je vu t’enlever de ma vie ?

 

Suzâme

(26/06/11)

 

 

Pour Papier libre  Sujet : «L’automne entre dans sa vieillesse»

de Duong Thu Huong

 

Si vous souhaitez participer: envoyer votre texte et vos coordonnées de blog: à beaudroit_juliette@orange.fr

 

 

 

BLOG : http://papierlibre.over-blog.net/article-l-automne-de-juliette-77857941.html

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Commenter cet article

ABC 02/07/2011 21:18



Et si, ils sont là il faut toujours être patient avec Ob, il y a action et........................ Réaction


Bonnes vacnaces, prends le large et reviens-nous baignée de poésie !



Suzâme 12/08/2011 18:02



La poésie une eau si douce, si claire. Je reste dans mon bain. Bisous Suzâme



ABC 02/07/2011 17:45



Pour les avatars, il faut que tu aille dans configurer, puis mise en page puis le petit signe du milieu, puis choisir d'afficher les avatars...


Bien sûr il faut auparavent que tu aies glisser le module communauté dans ta colonne d'information...


J'espère être assez claire...


Bises



Suzâme 02/07/2011 20:13



Merci pour tes conseils. Les communautés s'affichent mais je n'ai pour l'instant aucun avatar correspondant contrairement à l'ensemble des blogs que je visite. Ne t'inquiète pas. Je verrais tout
cela à mon retour... Que le soleil et la pluie soient avec toi...non pas amen mais...


P O E S I E...



valdy 29/06/2011 20:42



Suzâme,


Il est très beau, ce poème sur l'incrédulité face à l'évidence d'un amour en partance. Magnifique même,


Valdy



Suzâme 01/07/2011 21:03



Bonsoir Valdy,


La poésie est un parfum qui nous échappe mais elle est aussi musique de l'âme... alors ma plume est imprévisible. Elle m'a menée dans ce regard lucide qui m'étonne encore. Merci de ton
enthousiasme. A bientôt. Suzâme



Olga Guyot 29/06/2011 09:49



Oh quelle tristesse dans ce texte, on croirait entendre les mots d'un amour perdu...


Bonne journée à toi


Olga



Suzâme 01/07/2011 21:19



Bonsoir Olga,


Le temps qui passe trop vite, souvent à notre insu, me chagrine. Des proches sont partis pour toujours sans que je m'aperçoive qu'ils avaient vieilli. En transposant mes questions, mes
sentiments, l''écriture me permet en ce moment de tout exprimer avec une certaine distance parce que certaines évocations me feraient trop mal. Pas d'exutoire mais une palette où la sensibilité
pourrait autant peindre, danser, composer des sonates intimes et universelles. Bisous. Suzâme



Elo 28/06/2011 15:53



Que de textes tristes ces derniers temps ... ça va? Bisous



Suzâme 28/06/2011 20:34



Bonsoir Elo,


Je suis une femme heureuse, une fleur, une flamme...merci de t'inquiéter. L'écriture, surtout celle des petits récits m'entraîne dans l'extrême. Du bleu, je traverse le noir qui me fait peur, les
interrogations profondes... Je transpose beaucoup à partir d'indices, d'extraits divers sur lesquels en écho à mon inconscient, je suppose, je réagis. Quand j'écris, je suis le personnage, petite
fille ou vieillard, pour ressentir au maximum, les doutes, les douleurs, la solitude. Et je ferme les yeux et je m'oublie... J'espère que ma réponse te rassurera. Cordialement. Suzâme