Pour Papier libre : Echappée belle

Publié le 26 Octobre 2012

 

 

2426605449_05b0b5eedc.jpg

 

Elle survolait des lacs

lisses repères du soleil

troubles miroirs de lune

et chevauchait nuages

pour l’extase.

 

Envolées et cavalcades

avant l’escale sur son cœur

L’amour contre l’abstrait

Elle l’a échappé belle

Tant d’élans périlleux

pour se retrouver nue

dans le silence de ses yeux.

 

Suzâme

(23/10/12)

 

 

Pour Papier libre : http://papierlibre.over-blog.net/article-le-nouveau-theme-de-juliette-111406950.html

le thème de Juliette : l'Echappée belle

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Commenter cet article

Veronica 18/11/2012 10:07


Comment ce beau texte m'avait-il échappé !


 


Suzâme dit :


 


Je suis belle


Eh bien


Chevauchez-moi !

Suzâme 18/11/2012 18:51



Abracadabra! de l'abstrait à la réalité, surgit l'amour. Ne nous sommes-pas ses magiciennes?



Carole 28/10/2012 22:44


Ta "belle" regrettera-t-elle sa libre "échappée" ? Aimer, c'est souvent désirer sa prison...

Suzâme 05/11/2012 18:09



La belle a profité de l'air jusqu'à respirer ses rêves pour mieux retomber sur la pointe de son coeur en plein amour... C'est rare, sûrement périlleux. Je crois savoir qu'elle respire. A bientôt.
Suzâme



andrée 28/10/2012 15:02


tes mots coulent comme eau dans la rivière


galets et écume


bon dimanche

Suzâme 05/11/2012 18:07



Merci Andrée. La plume m'entraîne au-delà de mes réalités. Bisous. Suzâme



Hélène Carle 28/10/2012 02:09


Des mots ondulant comme vague d'espace.


Hélène*


 


 

Suzâme 05/11/2012 18:06



Apparition, disparation, être, paraître des effets, sensations, sentiments dans l'oeil de l'amour. Suzâme



Nina Padilha 27/10/2012 16:11


Je viens de recevoir ta carte avec le beau sonnet de Rimbaud.
Merci mille fois.
Ton attention me touche beaucoup.
Bisous !

Suzâme 05/11/2012 18:05



bonjour Nina,


Là où je suis, je pense à toi. Nos rencontres, tes recueils sont des choses qui marquent quelqu'une comme moi. J'espère bien te revoir quand nous irons par chez toi. Bisous. Suzâme