Pour papier libre : A toi jeune geisha

Publié le 19 Septembre 2011

Apporte-lui ta présence

L’aura de ton obède*

Il est si seul

Si fatigué.

 

Apporte-lui ta poésie

Au rythme de tes pas

Il est si vieux

Si isolé

 

Apporte-lui ton parfum

Le charme de ta voix

Il est si doux

Si étonné

 

Apporte-lui ta patience

Et l’infini au fond du thé.

 

Suzâme

(15/09/11)

 

(*) obède : kimono de soie

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Commenter cet article

Anne Le Sonneur 25/09/2011 12:01



Un plaisir à relire ces mots qui glissent dans la douceur de l'appel. C'est très beau, Suzâme. Amicalement.



Suzâme 07/10/2011 21:15



Je crois que c'est irréel. Je rêve en écrivant. Bisous. Suzâme



joelle.colomar.over-blog.com 22/09/2011 08:46



Merci pour ce poèmes empli de compassion. Joëlle



Suzâme 03/10/2011 20:31



Bonsoir Joelle,


Inconsciemment en suivant mon inspiration, j'ai fait un lien entre la geisha éduquée et culltivée et la personne que le temps a vieilli, sage, docile et attentive aux gestes d'une jeunesse
serviable. Un moment inouï, peut-être inventé... A bientôt. Suzâme



Hauteclaire 22/09/2011 00:27



Sérénité et beauté de l'esprit de cette jeune femme dévouée ..


J'entends glisser les pas furtifs de cette geisha.


Très bel écrit sous ta plume.


Bisous Suzâme



Suzâme 30/09/2011 22:15



J'ai voulu une écriture descriptive de la relation de ces deux êtres aux antipodes du temps, dépouillée comme leur âme. A très bientôt. Suzâme



Monelle 19/09/2011 20:10



Une douceur qui ne peut apporter que sérénité... tout comme les plages du Cottentin.


Bonne soirée - bisous 






Suzâme 27/09/2011 22:53



Merci Monelle. C'est une interprétation altruiste de cette figure dont je méconnais la culture. Le thème de Juliette m'a donné l'inspiration d'une scène où le vieillard attendait cette jeune
fille délicate. A bientôt. Suzâme