MASCHERA

Publié le 9 Janvier 2011

 

masques-carnaval-venise-4-vert-veronese-bleu--L-1

Sous le fameux masque

l'aube d'une femme

au corps transparent

le chant d'une âme

Cascade au vent

parmi les bois, complices du rêve.

 

Et c'est la trêve

où l'événement est murmure

où l'avènement est pur :

naissance du sublime

la rime au bord des yeux

le mot au bout de la cime

le monde, rose des cieux.

 

Sous le fameux masque

une femme nue endormie.

 

Inédit d'après le recueil "Opus Fémina"

(en préparation)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #poèmes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Joëlle Colomar 21/12/2012 15:06


Ne pourrait-on comprendre là, qu'il s'agisse aussi du masque social ? Cela m'interroge. Bien amicalement. Joëlle


PS: merci pour ton passage, malheureusement je ne publie plus sur OB. Peutêtre pourrais-tu changer mes coordonnées si tu en as le temps:


http://joellecolomar.eklablog.com 

Snow 14/04/2011 03:21



Sous le masque, je me projète sans masque. L'être ne se cache pas, il est et ce qu'on y sent est.. Mais j'aime bien rêver d'un masque transparent qu'un enfant dessinera. Bon matin!



Suzâme 19/04/2011 21:31



Et quand l'être se cache, qui fuit-il? Beaucoup se protège d'autrui. Le mieux c'est d'approcher le paraître, de le connaître et de rencontre l'être...Suzâme



Hoshi 30/01/2011 20:13


Bonsoir, J'ai tourné autour de votre poème depuis quelques jours, cherchant dans mes carnets, la petite note qui effleurerait votre inspiration. Puis je l'ai écrite ainsi:
"Masque d'étoile
Ame insoumise
Solitude".
Heureuse de me poser à l'orée de votre monde à découvrir un court instant plutôt que de créer ma maison, allusion au blog. Hoshi


Suzâme 02/02/2011 21:33



Hoshi, c'est un cadeau qu'une libellule me dépose que votre poème grand comme une miette de diamant. Bien sûr que je vous encouragerai à vous faire connaître. J'imagine que vous avez
des tiroirs plein de votre poésie. Vous commencez peut-être seulement à la partager! La maturité, l'expérience de vos échanges progressivement vous apporteront la confiance en vous-même. A partir
de cet instant où vous la reconnaitrez, tout sera possible. Suzâme



Catheau 28/01/2011 23:36


Des sonorités toujours très "évocatoires".


Suzâme 29/01/2011 22:30



Du sens et de la musique mais surtout à cette époque beaucoup d'inspiration. Je voyais "La femme imaginaire"...Merci. Suzâme