maman hier, maman toujours

Publié le 20 Juillet 2012

    

03-06-2012 14;32;07
Dans les bras de maman
peut-être sur la route des Arbelats dans la Nièvre vers 1956

Ma mère est morte.

Je n'ai plus de Dieu.

Ouvrez-moi vos portes

pour respirer mieux.

Suzâme
(3/05/12)



Même si je n'ai pas besoin de la Fête des mères pour penser à la mienne qui me manque tant ou encore pour sentir que je suis la mère de mes enfants à chaque instant, cette parodie d'une chanson pour enfants m'est venue. Elle dit à l'extrême, un extrait de ma solitude . J'ai le sentiment de gèrer l'absence d'un Dieu depuis très longtemps, plus de trente ans et depuis quelques années celle de mes parents pourtant je vous le confie, tandis que le couple fameux nourrit mon coeur affamé, ce Dieu auquel je croyais beaucoup plus jeune, n'est jamais revenu. 
Peut-être ne lui ai-je plus laissé de place dans mes épreuves et mes bonheurs!

 

 Je ne voulais rien écrire de nouveau avant de vous lire qui est ma prioritié de juin.


 J'ai pensé à ma mère dont je suis à jamais reconnaissante de m'avoir gardée dans sa vie de jeune femme malgré son parcours des plus difficiles que je ne peux ignorer plus de cinquante ans plus tard après avoir eu des témoignages récents de mes aînés et je l'en remercierai de toute ma vie.

 

Suzâme

(3/06/12)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Ecrits intimes

Repost 0
Commenter cet article

emma 27/07/2012 14:44


les vieux orphelins le sont à part entiere, quand la mere n'est plus il n'y a plus rien pour vous protéger de la mort, ton hommage est vibrant d'amour.

Suzâme 03/08/2012 20:28



Quand nos parents meurent, intantanément nous réalisons que nous sommes mortels. Une part d'insouciance ignorée parce que nous nous croyons adultes, s'effondre devant l'autel... Merci de ton
témoignage. Suzâme



Durgalola :0071: 23/07/2012 16:33


elle est belle ta maman et toi aussi .... la mienne est partie aussi, elle a souffert, m'a aimé, m'a fait souffrir et pourtant quelques jours avant de partir a posé sur mon front un dernier
baiser. 


Mystère de la vie ... mystère .. et ma foi est ancrée telle du chiendent .. indécrottable et indéracinable .. malgré les aléas, les contradictions


bises 

Suzâme 29/07/2012 18:53



La foi ne s'invente pas. Je me demande même si elle se recherche, si elle se pense. La foi, c'est peut-être comme l'amour... A bientôt. Suzâme



Hélène Carle 22/07/2012 23:49


Je crois qu'une mère peut effacer un dieu, je crois aussi que Dieu lui-même sait s'effacer devant une mère.


 


Hélène


avec tendresse*

Suzâme 23/07/2012 11:59



Ma mère était si croyante qu'elle nous a élevé dans sa foi. Je crois que j'ai identifié ma distance, de l'indifférence, peut-être pas, avec tout ce qui était spirituel et nettement avec la
religion qui m'avait également éduquée, quelques mois après la mort de ma mère en 2004 alors que mon père n'était plus là quatre avant. J'ai senti non pas le néant ni même le vide mais depuis des
années bien avant leur disparition, en partie non par ma faute mais par ma "quête cachée", l'absence de Dieu. Ce qui amplifie bien plus que de leur vivant, le sentiment d'extrême solitude
existentielle. Pourtant si tu savais, oui, tu peux le sentir, je suis loin d'être seule dans ma vie...puis j'aime et suis aimée... Quoi de plus! Peut-être que l'amour plus concret dans le
partage, plus expressif a tout pris du ciel et de la terre pour me dire à travers ma mère et la mère que je suis, ma fille qui portera la vie, que rien ne vaut plus que lui qui donne et
pardonne... Suzâme



Josette 22/07/2012 17:49


maman tu me manques...la vie rugueuse à fait que nous nous croisions plus que nous vivions, tu m'as quittée il y a plus de 20 ans, un an avant papa à un moment où nous aurions pu nous retrouver.


l'indicible amour des familles de taiseux est un avenir pesant.

Suzâme 29/07/2012 18:46



Merci pour ton témoignage. La vie nous entraîne et parfois nous enchaîne au gré de replis, de prétextes, de malentendus ou même de vraies raisons pour finalement ne s'être croisés.  



Cathy 22/07/2012 16:41


Bonjour Suzâme,


La mienne me manque depuis plus de 48 ans maintenant... J'ai beaucoup écrit sur ma maman également, même si je ne l'ai pratiquement pas connue... Persuadée qu'elle me guide dans la vie...


Ton petit écrit m'a beaucoup émue... C'est doux et original à la fois...


Bravo et à bientôt,


Bisous,


Cathy.

Suzâme 29/07/2012 18:43



Tes pensées adoucissent mon état d'âme écrit lors de la Fête des Mères. Je me suis épanchée ce jour-là alors que je me retenais depuis longtemps... Bisous. Suzâme