LE CORPS POESIE

Publié le 8 Janvier 2011

Parmi les feuilles et les maux

            les mots effeuillés

            les émaux, les femmes

            les amants et les songes

 

Parmi les fouilles de demain

            les mains qui défaillent

            les mailles des matins

 

Parmi les fous, les mires

            les miroirs affolés

 

             Il y a l' a c c o r d

                      le C O R P S

                                              P O E S I E.

 

 

inédit années 80 - extrait du recueil "Ecrits sur la paume"

(en préparation)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #poèmes

Repost 0
Commenter cet article

Catheau 28/01/2011 23:33


Un beau corps à corps avec les sonorités des mots.


Suzâme 29/01/2011 22:34



Du son, du sens sur des suites de mots poursuivant l'idéal, la passion poésie.Suzâme



Tricôtine 16/01/2011 20:29


je clique pour t' accepter dans la communauté des croqueurs de mots, il faut savoir qu'il y a un cercle soudé dans cette communauté, qui s'est extrêmement agrandie depuis quelques mois! notre but
est le partage des mots, des poésies, il y a un défi d'écriture tous les 15 jours, tous les jeudis c'est poésie à thème imposé ou libre, personne n'est obligé de participer à ces défis, mais c'est
le meilleur moyen d'être lu, il y a de gros échanges, voilà tu connais les règles, il y a des croqueurs de mots de toute sorte dans une ambiance bon enfant !! bienvenue! Bonne route avec nous !
Tricôtine

PS : toutes les infos concernant la communauté , les défis (comment participer, planning, et infos programmation) sont sur le blog de la communauté www.croqueurs-de-mots.over-blog.com si besoin tu
peux me contacter sur www.tricots-malins.over-blog.com


Suzâme 29/01/2011 17:25



Bonjour Tricôtine. Merci pour toutes ces informations. Je me suis lancé jeudi en choisissant un poème de Baudelaire "A une passante" qui a attiré quelques commentaires et donc des visites. C'est
encourageant. L'équilibre des découvertes et des échanges entre écritures et lectures me donne envie d'approfondir nos complicités à travers les propositions, les élans des "croqueurs de mots".
Suzâme



rainbow 09/01/2011 20:25


Bonsoir Suzâme. Merci de votre gentil passage chez moi. J'ai lu vos deux poésies qui allient originalité et sensibilité et si j'ai bien saisi, bienvenue sur la blogosphère. Je reviendrai vous voir.
Il est toujours intéressant de confronter différentes formes de poésies. Amicalement. Rainbow


Suzâme 14/01/2011 18:44



Bonsoir Arc-en-ciel. C'est un bonheur de vous accueillir et de vous lire. Moi aussi, je commence à vous découvrir, à explorer votre sensibilité. De blog en blog, pour l'instant
vagabonde, je cherche l'étonnement, le partage et peut-être une communauté pour ne pas sentir exilée. A bientôt. Suzâme


 



Tibicine 09/01/2011 09:37


Bonjour Suzâme...un poème comme un jeu auquel tu t'adonnes pour nous révéler la poésie inscrite en tous lieux...Bon dimanche à toi. Tibi


Suzâme 09/01/2011 17:40



A toi Tibicine,


Oui, très juste, le jeu, mais aussi la passion, peut-être la folie avec dans l'âme, une poésie de tous les sons et tous les sens tout en pensant au désir de lire le poème
simplement, doucement comme une déesse qui envoûterait les passants de l'existence. Suzâme.