La femme aux pieds d'âme

Publié le 9 Juillet 2012

 

Elle touche la terre, la ville, la mer, la vie avec ses pieds.

Le ressenti passe avec habileté mais sans chorégraphie du sol à son corps. Comme si la paume de ses pieds pourtant endurcie au fil des années était sa perception première, avant ses yeux, avant son cœur rayonnant d’existence.


Ses pieds nus se moulent aux formes que nous fuyons avec nos chaussures blindées en cuir ou simili, effleurent obstacles, épines et déchets, creusent la boue si docile, le sable désarmé, communiquent avec le corps des choses, matière et sens, communient avec l’essentiel sans relais du sol à la tête.

Elle n’en parle pas. Depuis longtemps elle garde cet étrange bonheur de marcher sur la Terre.

 

Suzâme

(25/06/12)

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Autres écrits

Repost 0
Commenter cet article

askelia 16/07/2012 19:18


Je souris, car...


Je suis une fillette sauvage, de la campagne, des terres et des eaux, j'ai grandi au milieu des vergers, des rivières et des animaux...


Baisers.


 

Suzâme 16/07/2012 23:07



Je t'imagine en "fillette sauvage" à la poursuite de la fée des bois, des poèmes des nymphes, te cachant dans les arbres, pieds nus, toi aussi? Tellement ravie de te lire chez moi. Suzâme



Quichottine 13/07/2012 08:13


Un bonheur que ces mots du matin.
Merci, Suzâme.


Passe une douce journée.

Suzâme 20/07/2012 23:10



Le plaisir d'écrire une rencontre, de la sublimer à travers un personnage poétique. Merci de ta visite. Suzâme



Nina Padilha 12/07/2012 18:59


Qui a donc inventé la chaussure ?

Suzâme 20/07/2012 05:46



Quelqu'un, sur les chemins de Compostelle, il y a très, très longtemps...



Hélène Carle 12/07/2012 01:11


Oh! J'ai particulièrement de l'affection pour ce texte! Et j'ai envie de marcher avec elle.


Hélène*

Suzâme 20/07/2012 05:30



Texte inspiré par une personne qui peut-être ne se reconnaîtrera lorsqu'elle le découvrira. Je transpose tout ce que j'effleure du regard. Suzâme



Plume 11/07/2012 16:09


Se relier aux éléments, accueillir pleinement ses sensations et écouter vibrer son corps ...


Une symbiose absolue, sensuelle, jouissive, un éveil à de futures explorations et perceptions .


C'est très agréable de partager ce retour aux sources de ta sensibilité .


Bisous, Suzâme.

Suzâme 20/07/2012 05:26



Ma perception parfois me mène à l'autre, un être que je connais un peu, beaucoup ou non et à partir d'un détail qui m'étonne, la poésie. Merci de ta constance. Suzême