Jeudis de la poésie: Une femme en soie

Publié le 6 Octobre 2011

 

Une petite femme en soie

si jolie sur son lit de douceur

Un corps de rêve aux courbes

lisses, magnifiquement nues

 

La petite femme à soi

s’éveille, se rebelle, se défend

avec son aiguille de pudeur.

Comme le désir est étrange.

 

Suzâme

(5/10/11)

 

 

 

 

Croqueurs de mots - Jeudis de la  poésie: L'aiguille

http://croqueurs-de-mots.over-blog.com/

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Jeudis de la Poésie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jeanne Fadosi 10/10/2011 18:17



complexité et quête de douceur et de délicatesse ...



Suzâme 30/10/2011 14:19



Complexité des ébats lorsqu'on se débat! Bisous. Suzâme



Catheau 06/10/2011 17:50



Quand l'aiguille de la pudeur s'affronte à l'aiguillon du désir, cela donne le portrait d'une complexe "maja nue".



Nina Padilha 06/10/2011 11:35



Cela va de soi ?



Suzâme 13/10/2011 07:04



Pas toujours lorsqu'à la lecture de ce poème on ne voit que la soie. Bisous. Suzâme



Hauteclaire 06/10/2011 10:36



Une petite femme qui nous émerveille par ça douceur et la vie qui l'habite... si belle dans ses courbes.


Merci Suzame, pour ces instants de lecture


Gros bisous à toi



Suzâme 13/10/2011 07:03



La femme m'inspire là où elle respire. Bisous. Suzâme



Dan 06/10/2011 09:57



Quoi qu'il en soit, Même pour une femme en soie, son désir à soi , ne va pas de soi. Bises Dan 


 



Suzâme 13/10/2011 07:01



Bien dit, Dan. Suzâme