"Je viens d'accoucher et je l'ai appelé Novembre..."

Publié le 1 Novembre 2011

«Je viens d’accoucher et je l'ai appelé  Novembre ?

J’ai tellement envie de profiter de sa petite tête aux cheveux mordorés, de porter son petit corps précoce entre mes bras de mère épanouie, de le protéger de tout ce qui efface, de tout ce qui s'en va. Je le sens fébrile. Ne perd-il pas déjà ses couleurs?

Et puis, je ne vous cache pas, je suis encore enceinte. Quoi ? Je n’y peux rien. Vous ne pouvez pas comprendre. Faire l’amour avec la vie passe si vite» confie Madame l’Année à peine fatiguée.

 

Suzâme

(01/11/11)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Petits monologues ordinaires

Repost 0
Commenter cet article

Hauteclaire 31/01/2012 01:22


Bonsoir Suzâme,


je n'avais pas encore lu et je l'adore ! qu'elle grâce et quelle joie dans ce poème.


un vrai hymne à la vie qui se renouvelle sans cesse.


Gros bisous du soir

Suzâme 04/02/2012 18:53



Merci Hauteclaire de redécouvrir des écrits fugaces et sincères. Lire, relire, c'est faire revivre l'écrit. Ce blog décidément me réserve plein de surprises. Mon écriture change de jour en jour.
Une motivation nouvelle en grande partie grâce aux commentaires. Les tiens ravivent ma plume. Bisous.



Catheau 03/11/2011 09:03



C'est beau d'être en gestation perpétuelle de mois, d'enfants, de poèmes...



Suzâme 05/11/2011 11:09



Une sorte de délire dans la tête, dans l'âme inspirée par la vie que je remercie. 



flipperine 02/11/2011 16:56



bon courage



Suzâme 03/11/2011 06:37



Pour l'instant s'a va, il fait toutes ses nuits.



Elo 01/11/2011 19:57



Et elle accouche 12 fois par an... alalala belle mère !!! bisous



Suzâme 03/11/2011 06:16



Elle a sacré courage, elle me l'a dit à l'oreille. Au printemps, ses naissances ont  un plus joyeuses.



Plume 01/11/2011 19:01



C'était l'âme Madame ...



Suzâme 03/11/2011 06:13



Que dire après toi? Protégeons le petit, le plus longtemps possible...