Foule...

Publié le 25 Juin 2011

Foule…

 

Ils se bousculent, se précipitent, s’escaladent, se hissent, s’écrasent…

 

Que croyez-vous ? Qu'ils se sont retrouvés pour être les premiers au dernier jour des soldes !

 

Ils sont là, sans masques, sur l’immense place parsemée de matelas, briques, pneus, grilles d’exposants, banderoles, livres, journaux, pétitions mais aussi fleurs et fruits de saison. Ils scandent des slogans d’existence.

 

Foule…

 

Un peu plus loin et cependant si proches, leurs voisins de misère ont fui vers un ailleurs provisoire, quelque part, entre les bras d’une frontière qui s’est ouverte à l’humanité. Ils se rassemblent, se protègent de l'enfer, inventent des chants, des danses. La nuit, sur le point de s'endormir les uns auprès des autres sous des tentes sobres comme le sable et neutres comme le ciel, en secret, ils espèrent.

 

Pour aucun d’entre eux, c’est le dernier jour de guerre, pourtant ils s’unissent dans la Paix.

 

Suzâme

(25/06/11)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Autres écrits

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pimprenelle - entrebrumetsoleil 22/09/2011 10:04



Oui, vouloir voir, encore, un lendemain.


Bonne journée



pimprenelle - entrebrumetsoleil 28/08/2011 17:27



On peut être solidaire dans la misère mais aussi écraser l'autre.


Tu dis bien les deux extrême.  Mais pour toi il y a la folie, le déchaînement des soldes, donc des nantis et la solidarité dans la misère, la guerre, entre
autre.



Suzâme 21/09/2011 20:50



Les deux foules compressent des inconnus, d'un côté, pour les soldes, des égoïstes et de l'autre, en raison du froid et de la faim, un rapprochement peut-être plus humain. Ce n'est pas sûr.
Survivre c'est avoir la rage. A bientôt. Suzâme



pimprenelle - entrebrumetsoleil 23/08/2011 22:56



Je n'aurais pas pensé aux soldes. Ce n'est pas mon truc du tout. Déjà que je n'aime pas faire les courses obligatoires, que je vais, tirée par mon époux dans un super ou hyper disons
trois fois dans l'année, justement parce qu'il y a déjà trop de monde à mon goût, alors ... Je suis une sauvage, un dfrôle de phénomène pour certains.



Suzâme 28/08/2011 16:33



L'affolement de la foule lors des soldes, la solidarité de la foule dans la misère...Suzâme



pimprenelle - entrebrumetsoleil 23/08/2011 16:31



S'unir dans la Paix. C'est ce que chacun devrait, au moins, essayer de faire.



Suzâme 23/08/2011 21:10



Dans l'écrit autant inventer pour montrer le meilleur de nous-mêmes, lorsque nous sommes solidaires dans les situations les plus périlleuses plutôt chacun pour soi, se collant, s'escaladant pour
quelques soldes. Merci de ta visite. A bientôt chez toi. Suzâme



Catheau 01/08/2011 14:50



Foules... S'y perdre et s'y retrouver.



Suzâme 12/08/2011 18:47



Sans être emportés par la masse, le nombre qui tue l'individu de quelque condition qu'il soit. Oui pour éviter l'angoisse de la bousculade, le cauchemar de la fuite en groupe, dire tout doucement
"Je". Suzâme