En poésie...

Publié le 20 Janvier 2011

Aller en poésie, c'est ... oublier les connaissances, retrouver l'élémentaire à partir du désert, de la nudité, de la page vierge.

 

(Pensée propice griffonnée lors de la conférence du poète, romancier et essayiste Daniel Maximin, le 17 janvier dernier à la Maison de la Nouvelle Calédonie dans le cadre de l'Année des outre-mer")

Rédigé par Suzâme

Publié dans #instantanés poétiques

Repost 0
Commenter cet article

Hoshi 20/01/2011 20:02


Bonsoir Suzâme,
Un petit tour chez vous après avoir lu vos commentaires chez Tibicine, c'est du bonheur. Voici ma première empreinte au fond de votre page océane:
"Quête d'une fleur
Hymen d'éternité
Poésie".
Je n'oserais pas me lancer dans cette immensité où chaque blog est une planète, une âme...Félicitations. Hoshi


Suzâme 29/01/2011 22:58



Votre visite m'enchante. Je ne suis pas la seule à attendre la naissance de votre blog ou même à espérer un recueil de vos haïkus. Quelle réjouissance que nos échanges, de blog en blog! Une
exploration, dirait peut-être Tibicine chez qui je vous'ai découverte.



Anélias.B 20/01/2011 14:33


Voyage, découverte, aller à la recherche de l autre, de l ailleurs, de l inattendu...Page outremer ce jour là : à la Maison de la Nouvelle Calédonie nous avons eu la chance d entendre Denis Pourawa
nous livrer ses souvenirs d enfance dans une longue lettre d amitié où il nous laissait entrevoir son rapport à la nature et à l écriture poétique. Puis il nous lut quelques poèmes extraits de : La
Tarodière, aux Éditions Vents d ailleurs

un court extrait de "Entre voir : les mots des murs" aux Éditions Grain de sable

Rosée du chemin
Sans cesse tu renais
Dans la magie d'un monde aîné
Amour et longue nuit


Suzâme 29/01/2011 23:06



Bonsoir Anne, nous étions plus qu'attentives à ce poète qui nous parlait de l'importance du silence précédant la poésie...Suzâme