Dinan, Dinard, St Malo...non je n'ai pas plongé dans l'eau

Publié le 19 Février 2012

11022012235.jpg
Bonjour,

 

Je reviens la mer au fond des yeux avec quelques photos, textoésies et instants poétiques.

 

J'avais envoyé de Saint Malo, un textoésie à quelques unes, mes soeurs-lunes :

 

Tremper sa plume dans l'infini

C'est retrouver l'embellie

Soudain les mots sont des mouettes

qui disent OUI aux poètes.

 

Suzâme

(11/02/12)

 

Et vous m'avez répondu :

 

DSC00576.JPG

 

 

"Tes mots se sont envolés jusque sur ma main en forme de coquille pour les réchauffer."

Bernie

 

 

11022012238.jpg

 

"Les mots mouettes planent loin au-dessus des flots et les vagues chantent leurs rimes."

Hauteclaire

(11/02/12)

http://hauteclaire.over-blog.com/

 

 

11022012236-copie-1.jpg

 

"Avec le trident de Neptune

La femme grave ses mots poètes

Dans le temps d'un envol d'écume."

 

Arthémisia

(Toulon. Textoésie du 12/02/12)

http://corpsetame.over-blog.com/

 

 

12022012257.jpg

 

"Dans le livre ouvert

entre ciel et terre

Signes de ponctuation argentés

Dansent sur la plage calligraphiée."

 

Plume

(12/02/12)

http://demauxenmots.over-blog.com/

 

 

12022012260.jpg

 

"Tremper sa plume dans l'incompris

C'est retrouver tous les non-dits

soudain les mots deviennent pleurs

pour laver les maux de son coeur.

 

Elo

(12/02/12)

http://www.confidences-libellule.com/

 

 

12022012275.jpg

 

 

Et l'écume de répondre,

au vent qui se languit

danse, danse avec moi

pour l'éternité.

 

Olga

(14/02/12)

http://olga.au-coeur-des-mots.over-blog.com/

 

12022012261.jpg 

 

les vagues rugissent

le vent siffle

les mouettes rient en nous encerclant

et le sable sous nos pied

admire l'orchestre

 

 

tilk
(14/02/12)
http://tilk.over-blog.com/

 

12022012264.jpg 

 

Recouvrer l’encre noire

Qui glisse sur le papier

Revenir à la lettre

Sur le coin de la page

Elle s’étire peu à peu

Bien au centre

Le plaisir de voir s’étendre

L’écriture"...

Pascale-Madeleine
(14/02/12)

 

"Une ombre croit

Dans mille soleils

L'ombre de soi

Devient merveille."

Joëlle
http://joelle.colomar.over-blog.com/

 

 

12022012262.jpg

 

 

 

 

Tristes retrouvailles :

 

"- Où es-tu mon amie la mouette? Je suis arrivée avec mon carnet...


- Si je t'ai appelé hier, aujourd'hui je ne me montrerai pas. Veux-tu savoir pourquoi?

C'est l'hiver ici, j'ai faim. M'entends-tu? J'AI FAIM. Pour moi, c'est peut-être la fin."

 

 

 

La mouette ne rit plus

Les plages sont désertes

Et les coques inertes.

Plus d'escales. Le port est nu.

 

La mouette ne mange plus

La mer fait régime. Plus rien

Dans ce ventre, antre du bien

Rien ne s'avale. Son corps n'est plus.

 

(Dinard - poème du 12/02/12)

 

Surtout, ne restez pas sur cette inspiration hivernale. Dan(*) avait raison dans son récent commentaire. Je n'ai pas rencontré beaucoup de mouettes, à peine les ai-je entendu? J'ai écrit ce poème comme une alarme, imaginant leur disparition peut-être seulement parce qu'elles me manquaient. Je savais qu'elles fuyaient les grands froids. Elles sont parties chercher ailleurs leur nourriture de l'instant.

 (*) http://librenecessite.over-blog.com/

 

 12022012273.jpg

 

 

 

uelques instants poétiques :

 

Secret de sirène :

Pour oublier ses peines

Mêler ses larmes amères

aux flammes d'eau, aimer la mer.

 

(Dinard - 12/02/12)

 

Contempler la mer

Ses bleus dans ses verts

Cocktail d'espérances.

 

(Saint Malo -12/02/12)

 

Ressac à l'oreille

de la mer contre mon coeur

Rien n'est pareil

Poésie est sans rancoeur.

 

(Dinard - 12/02/12)

 

 

 

 

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Promenades, rencontres

Repost 0
Commenter cet article

Hauteclaire 07/03/2012 00:38


Que j'aime me promener en ta compagnie sur cette plage ensoleillée et entendre le ressac de tes mots ...
Les mouettes ont fuit la mer,
aux bords de Seine elles ont trouvé asile
et leurs cris cernent la tour


Gros bisous du soir

Suzâme 11/03/2012 17:45



Il y a beaucoup de poésie dans ton commentaire. A travers tes mots, je regarde ce qui t'entoure. A bientôt. Suzâme



Veronica 24/02/2012 08:39


J'aime tes instants vécus en bord de mer ... J'aime Dinard, riche mais belle ... et les bateaux de Saint-Malo ...


Les mots muets


Sont-ils des mouettes


Sur le grand bleu de nos envols ?

Suzâme 29/02/2012 20:43



Ah Véronica, j'aime ton envol chez moi. Suzâme



joelle.colomar.over-blog.com 17/02/2012 09:31


Pour toi Suzâme, photographiée par ton ombre:


Une ombre croit


Dans mille soleils


L'ombre de soi


Devient merveille


Joëlle

Suzâme 20/02/2012 19:44



Bonsoir Joëlle,


Merci pour ce petit bijou de vers. Je le porterai sans écrin sur mon âme. Publié sur ma page. Bisous. Suzâme



Quichottine en pause 16/02/2012 09:39


Comme c'est beau !


Merci pour ces partages et ces moments de poésie.


Douce journée à toi.

Suzâme 19/02/2012 19:40



C'est aussi un bain de l'esprit.



olga.au-coeur-des-mots.over-blog.com 15/02/2012 09:05


 


Bonjour Suzâme


Que j'aime retrouver tes mots, douceur et bonheur, tendresse, ils sont les reflets de ton coeur.


Bises


Olga

Suzâme 19/02/2012 17:28



Merci Olga. Comme j'aime me laisser porter par ce que je perçois, parce que je reçois... C'est une disposition de l'esprit si rare... il suffit que je sois entraînée par d'autres réalités pour la
perdre temporairement. A bientôt. Suzâme