DEFI 50 du 7 mars 2011: Haïku (2) - Se déshabillent...

Publié le 7 Mars 2011

Se déshabillent

Cent bras de femmes étranges

Douce révolte

 

Suzâme

Rédigé par Suzâme

Publié dans #DEFIS CROQUEURS DE MOTS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catheau 06/04/2011 23:41



Etrangement beau, comme un tableau de Delvaux.



Suzâme 12/04/2011 21:45



Bonsoir Catheau,


Ton petit mot comme une fenêtre grande ouverte m'a envoyée comme un oisau trop tôt posé sur un site pour découvrir Delvaux. Merci pour ce voyage. Je ne regrette pas mon envol. Je pense m'y
attarder plus tard. Je me sens en correspondance avec quelques unes de ces compositions. Il serait bon que quelqu'un parle de ce peintre. Cordialement. Suzâme



Lilie-Norlane 07/03/2011 22:36



femme en révolte sans violence, il fallait le dire aussi



Suzâme 14/03/2011 20:29



Merci pour ta pensée qui rejoint l'âme de ma plume. Suzâme



Arthémisia 07/03/2011 21:06



Je trouve charmant même si un peu  stérotypé que la révolte passe par le dévoilement, comme si c'est par la douceur de la grâce que le but pouvait être
atteint, sans violence.


Cela nous ramène en cette veille de la journée de la femme, à une de ses qualités premières.


Belle soirée.


Arthémisia



Suzâme 14/03/2011 20:30



Je te donne raison et c'est délibérément que je dessine l'amour et la douceur car je ne saurais peindre les luttes et la misère même lorsque j'y pense. Suzâme



Pascale la tricotineuse 07/03/2011 20:26



 douce révolte que je traite Jeudi en poésie mais est-ce la même ?? merci Suzâme pour tes deux billets d'aujourd'hui !!!



Suzâme 30/03/2011 14:37



De l'idéal à la violence...tout bascule un jour...c'est l'avalanche. Si maintenir la paix c'est se taire, je comprends tous ces êtres qui s'exposent pour leur liberté. Cordialement. Suzâme



pfransua 07/03/2011 19:21



il semble réussi même si le sens de ces petits poèmes 'échappent parfois par la juxtaposition des images justement


bonne soirée



Suzâme 14/03/2011 20:09



Je n'ai aucune expérience en matière de haïkus bien que j'apprécie beaucoup leur lecture. C'était un plaisir de tenter une vision en hommage aux femmes...Suzâme