CONCHOFEMME

Publié le 21 Janvier 2011

 

ADRION13.jpg

 

Illustration: Création d'Adrion 13

 

 

Dans sa coquille d’apparence

brune ou bleue, blonde ou braise

dans son personnage d’aisance

louve chaude, larme sauve

il y a une fée de l’i n s t a n t

caché et retrouvé

une femme méconnue des temps

vierge de toute tutelle

une femme, muse des vents

nue comme la mer

libre comme un secret

Dans sa coquille d’élégance

dans sa double importance

il y a un feu qui crie

une femme qui vit.

 

 

Poème lu par Bernard Stéphane, journaliste à Radio Tour Eiffel dans les années 80. Extrait de mon recueil "Opus Fémina" en préparation.

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #poèmes

Repost 0
Commenter cet article

askelia 15/03/2011 15:51



j'adore.



Suzâme 26/03/2011 20:16



C'est un de mes préférés. Lorsque je le lis à haute voix, heureusement rarement, comme à l'origine de l'écrit, la muse sort de sa coquille...Suzâme



Guyot Olga 16/02/2011 07:07



Naissance de la femme, dans toute sa lumineuse beauté ....


Olga



Suzâme 17/02/2011 20:24



Oui, j'ai écrit ce poème à la suite d'une inspiration surgie de quelques magnifiques cartes postales où les visages de femme, parfois leurs corps étaient représentées d'une façon si poétique...
J'étais partie pour composer un recueil  de poèmes "Les intemporelles" mais le titre était déjà répandu. Ceci dit, depuis quelques temps je les rassemble avec d'autres plus récents qui
évoquent des femmes beaucoup plus réelles afin d'explorer leur sensibilité sous le titre "Opus fémina". Je suis heureuse de tes passages. Suzâme



jean-pierre royer 29/01/2011 22:58


Chère Suzanne, j'aime beaucoup ton blog, peut-être parce qu'il n'en est pas un tout à fait. En général, les blogs ne parlent, consciemment, que de leur auteur, alors que tu parle de poésie, de
femmes,d'hommes, d'amitié... Ton site ne s'intéresse pas au paraître mais à l'être, et je t'en remercie.

Ton ami Jean-Pierre


Suzâme 29/01/2011 23:15



Bonsoir Jean-Pierre, Merci de m'envoyer un signe sur mon blog où débutent quelques échanges autour de mes poèmes et de ceux que je tente déjà de faire découvrir, textes d'auteurs connus
mais aussi d'écrivants. J'ai le goût des articles autant que des commentaires et commence seulement à voyager dans cette forme de galaxie littéraire. Je me suis trouvée une communauté qui m'a
acceptée récemment : "Les croqueurs de mots". Je crois que c'est prometteur. N'hésite pas à me  transmettre un de tes écrits, celui que tu ressens le plus encore. Je souhaite te présenter.
Toute mon amitié. Suzâme.



Catheau 28/01/2011 23:35


Naissance d'une Vénus éternelle dans sa conque de mots.


Suzâme 29/01/2011 22:31



Surgie d'une vision, mi réelle mi imaginaire, cette femme parle encore...Suzâme