Communauté Textoésies et vous : le temps de vivre

Publié le 14 Mars 2013

 

140320131533.jpg

 

 

 

Bonjour à toutes et tous,

Un petit signe à travers ce textoésie que je n'aurais jamais écrit en tant que volatile volubile mais souffrant de cet espace restreint entre deux horaires, fixée à une chaise et devant l'écran, ces quelques mots sur ma publication exceptionnelle, me sont venus avec autant de réalisme que de tristesse.

Je vous invite à vous exprimer sur mon portable ou en commentaire, non pas sur ce thème mais sur ce que vous ressentez et pensez, vous qui avez traversé des périodes de contraintes ou qui résistez encore à cet emploi du temps qui nous envahit.

A bientôt de vous lire.

Cordialement.

Suzâme

 

 

Le temps de vivre

pour un oiseau

pour un être

n'est-il qu'un songe?

 

 

L'envol d'un chant

quelques pas en poèmes

Parcours, détours

Le temps de vivre

N'est-ce pas ce qui nous ronge?

 

 

*-*-*-*

 

 

Est-on jamais libre
Une contrainte quelconque
Arrive au moment
Où l'on s'y attends le moins
Continuer de vivre
En restant dans sa tête libre!

 

M'amzelle Jeanne

 

link

 

 

 

J'ai apprivoisé le Serpent du temps,


l'hirondelle des minutes,


la luciole des secondes...

Fumée blanche, Mystère de la chambre jaune.


Rouletabille sous la couette et Gentleman affrioleur.


J'ai donc longtemps caressé à l'envi


de chastes horizons de coton,


de vastes champs de nuages amusés


et


même, parfois, je l'avoue,


de chatoyants océans de nacre,


où, avec délice, se mirait encore la Joconde,


il n'y a pas si longtemps...


***


Non, le temps n'est pas un frêle chemin linéaire


mais une exaltante spirale,


sans cesse réinventée.


La vie n'est pas la vie,


mais le jeu savant de mille vies parallèles


et vécues toutes ensemble,


comme le disait, avec beaucoup d'à-propos,


la plus jeune soeur de Marc Aurèle à l'ex amante d'Antonin le Pieux,


juste avant de se voluptueusement glisser


entre leurs doux draps de lin,


poudre de perlin pimpin...


Permettez,


je souffle la bougie...

 

 

Loop

(sur son blog une vidéo du "temps de vivre" de G. Moustaki)
               
link

 

accepter de vivre

    autrement

    différemment

    juste être au coeur.

 

 

 

Durgola
link


Prends le temps d'admirer les paysages,
D'écouter les voix de passage,
De lire une histoire à la nuit tombée,
Nourrissant ton sommeil d'intensité,
Puisque demain tu iras plus loin...




Corinne

 

Il faut prendre le tps de vivre .

 

Flipperine

 

link




Le temps de vivre,

    De respirer

    Une vraie chance

    Et même un luxe

    Quand on arrive enfin

    Ces instants bénis

    Du temps plaisir

    La pente est rapide

    Et les heures comptées...     


    Paradoxe !



Marine D.

link     


Naitre,vivre,mourir

    Etre mort,puis vivant,puis mort

    Quelle importance

    Etre vivant, c'est tellement peu

    Et ètre mort, c'est pour la vie....


J.-P. Laret

link

 

 

Quand on doit supporter la
contrainte
Reste à nous en l'utiliser

Et jaillira, n'en aies crainte,
Quelques strophes à vocaliser.

 

Nounedeb

 

link



Le temps passe

    Tic tac, tic tac...

    C'est la tactique

    Du temps qui passe

    
  
  Frieda


link


"Voleur de temps" de Pâquerette

link


Mon arbre de vie fouille

dans ces racines

pour ne pas perdre le nord.

Elles vont au plus profond

et se nourrissent d'une sève vivifiante.

 

Claudine R.


Instants de vivre

Moments fugaces

Au temps qui passe

Signes de givre

 

Catheau

link

J'aimerais offrir au temps
une jolie balancelle
enfermant dans son bois
tous nos silences,
nos envies et nos rêves ...
Il s'y abandonnerait
avec paresse
et quelques rires d'enfant,
étirant à n'en plus finir
les heures
et se laissant flotter
dans les airs
au gré de nos émotions,
nos caprices et nos trèves !


    Sabine

link

 

 

..vivre le temps... ou :
le Tant de Vivre
au coeur de chaque instant...


 

Voilier

link

 

Le temps n'est qu'une idée abstraite qui décompte les battements de nos coeurs, Les heures, les minutes, les secondes ne sont que mesures approximatives, ce qui compte vraiment, c'est le nombre
de battements qu'il reste au-dedans, mais surtout c'est de savoir comment les utiliser.


Jonas

link

 

La véritable liberté est celle de pouvoir choisir ses contraintes.
Olivier de Kersauson - dit l'Amiral.

 

 

Citation proposée par 
Nina

link

 

 

 

 A l'échelle du temps                                           
 Nous sommes étincelle,
                                                               
Seul le poid de
l'instant                                                                
Vaut. On touche à l'éternel.

 

                                      Nounedeb
                                            link

Le temps de vivre
Léger comme clin d'œil de rosée
Délicat comme papillon sur la fleur
Précieux comme bouton de rose
une respiration
En renaissance !


ABC

link

 

Une réflexion de Michel Galabru pour illustrer la fuite du temps:


"Aujourd'hui on s'intéresse à moi de nouveau, après les succès de la jeunesse, la notoriété de l'âge adulte, l'oubli des dernières années, on se retourne sur moi comme au bon vieux temps et on
dit: tiens, il est encore là lui!"


proposée par Mansfield

 

link

 

 

Vol du temps, soupir de l'ange, et trois grains de poésie.

Anélias.B

link 

et sur facebook "Le palais des caprices ou la soupe aux mots" link

 

Matin

A l'ombre
D'un saule
Dégoulinent
Les eaux salées.
Le jour file
Crépuscule
J'attends l'étoile.

Askélia

 

 

Refrain sur l'air d'été de Lenaïg

link

 

 

Le temps de vivre d'ABC

link

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0
Commenter cet article

LOUANCHI 16/04/2013 08:15






lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En
1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24
heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200
harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société
française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012
sur radio-alpes.net

marine D 31/03/2013 05:45


Pour te répondre ici Suzâme, en ce qui concerne OB Kiwi, je me fais la main, j'aime le côté minimaliste, sans fioritures ni chichis, ça change, mis à part ceux qui savent trafiquer dans le HTLM,
mais je ne m'y risque pas ... Par contre il y a des trucs qui sont encore soit à trouver , soit à mettre au point... Mais on verra bien, à mon avis ils doivent y travailler encore, mais ils
essaient de simplifier je crois bien...
Tu vas bien ? Bisous et Joyeuses Fêtes Suzâme

sirene 29/03/2013 22:42



Bonne Fête de Pâques à vous tous...!




 





 


Je souhaite à tous et à toutes


de joyeuses fêtes de pâques


Que la lumière du Seigneur éclaire vos coeur,


vos vies, vos foyers


Que ce jour de fête soit


l'occasion pour votre famille de se réunir


Partager un bon repas


Petits enfants avec leur panier  s'en vont joyeux


Cherchez partout, les oeufs en chocolat


Au coeur des fleurs, dans les buissons


Pour le plaisir des gourmands





Bon weekend bisous Evy


 


 


 

flipperine 25/03/2013 23:23


lesjours se suivent et ne se ressemblent pas et heureusement 


mais nous on vieillit on n'est plus aussi fort mais on tente de garder l'esprit jeune

Mansfield 25/03/2013 19:19


Une réflexion de Michel Galabru pour illustrer la fuite du temps.


Aujourd'hui on s'intéresse à moi de nouveau, après les succès de la jeunesse, la notoriété de l'âge adulte, l'oubli des dernières années, on se retourne sur moi comme au bon vieux temps et on
dit: tiens, il est encore là lui!


Mansfield