Communauté Textoésies et vous : L'émerveillement à tous les temps...

Publié le 14 Septembre 2012

 

Pourquoi cet émerveillement

 devant l'arbre aux bras amples

cette fleur éblouie, ce firmament
et ces mots griffonnés sous la lampe?


(13/08/12)


Parce que mon bonheur de semer un textoésie n'a d'égal que de le lire les vôtres, je vous attends sur ce sable, paume de nos poésies....






Parce que le soleil luit
et que la terre tourne
parce que tu es toi
et parce que je suis moi

Françoise Vieille Marmotte
http://leblogdelavieillemarmotte.over-blog.com/ 



Couchée
Les bras en croix
Le regard vers là-haut
Mes doigts effleurent l'herbe fraîche
Tandis que je me perds dans les étoiles...

Emerveillement dans le trait de lumière sous la lampe. Course de la plume sur la page. La beauté en quelques mots peut-être.

Hauteclaire

J'ai cueilli, je cueille, je cueillerai
Le verbe aimer tel une fleur, un fruit
Emerveillée au plus que parfait
Des choses de la vie....
Jill-Bill
.http://jill-bill.over-blog.com/ 



J'avancerai sur le chemin de la vie la tête haute,
je veux dire que je suis là
maintenant je souris à la vie
comme le soleil qui brille
Flipperine





Emerveillement nature
Ou rêve d'aventure
Un arbre ou une fleur
Chuchotent le bonheur

Dire la mer et ses merveilles
Dire l'amour et ses aimants
Veiller et aimer

Catheau
A mon arbre de vie
Un jour, ma peur.
Dans ton repos paisible et confiant
j'avais cru lire l'évanouissement .
Depuis, mon bonheur.
J'ai épousé toutes les saisons
telle une enfant avide de bonbons.
Alors, ma ferveur.
Dans la sève de ta virtuosité
ma plume aime à se désaltérer.

Plume

Mon émerveillement à moi!
Regarder mes petits enfants,
les admirer pendant leurs jeux
Etre tout simplement près d'eux
Recevoir bisous et calins
A mon réveil dès le matin
Leurs sourires éclatants,
quand dans la maison arrivant!

Jamais je ne me lasserai de cet émerveillement né.

Pâquerette

http://paquerette.over-blog.net/    


Dans tes yeux ces merveilles
 


Pèlerin en errance
Sur le chemin de la vie
Toujours émerveille-toi ...
Aime et ose
Abreuver ton regard
Des simples splendeurs
Que l'instant fait éclore,
Sur une berge en rêvant
Attendre la libellule,
Rire avec l'enfant
Les pieds dans le ruisseau
Ou pleurer sur les notes
D'un musicien de rue,
Près de la fourmi
T'agenouiller tendrement
Et glisser dans tes poches
Plein de jolis cailloux,
Faire voler à l'infini
Sur les anses de ton coeur
De beaux foulards de soie,
Etre en un mot
Cet oiseau amoureux
Sur l'épaule du temps !


 


Sabine

Parce que la vie si forte
De sa puissance nous emporte
Et renaîtra sur les cendres
De cette civilisation scaphandre
Et étendra ces longues ramures
Sur nos prétentions sans futur
Quand la nuit tombe
Nuages sombres
Grands arbres noirs
Mouvantes ombres
Un vertige mystérieux
C’est merveilleux.
Nounedeb


Mes deux mains posées sur son écorce
L'arbre m'insuffle la vie
Dans les moments de doute
Plein de sa puissante sève
Des odeurs de résine
Quand le soleil est présent
Du murmure de ses feuilles
Quand le vent se fait violent
Arbre forteresse
Passeur des mauvais jours

Marine D.

Sans cesse mon regard caresse ton visage
Pour rejoindre la vie de tes yeux éloquents,
Prélude de tendresse et de désirs ardents,
Admirable vision que souvent j’envisage.



Ta vie est un trésor qui toujours m’émerveille,
Un don précieux et fort que je défends sans cesse,
Un prodigieux secret dans mes instants de liesse,
A jamais dans mon cœur resteront éternels.

Au détour de trois temps
Dans les pas esquissés
Nos gestes s’enlaçant
Cette joie s’est immiscée
Quand s’éloigne cette seconde
Où nous confondent nos ombres
Et s’alanguissent nos peurs
En s’emballant mon cœur
Me conte une romance
Une danse qui m’émerveille

Anna Lisledael
http://lafillequilisaittrop.over-blog.com/    




Allez vous émerveiller chez Joëlle Colomar
Désenchantement de Mansfield
http://www.mansfield.fr/article-desenchantement-109116221-comments.html#anchorComment



Parce que sans émerveillement, la vie serait terne et fade, gardons les yeux ouverts et le cœur plein de tendresse, la nature et les hommes nous en seront gré...
ABC
Emmerveillement de Voilier
http://blog-heures.over-blog.com/article-emerveillement-109646414.html  


Dans un regard troublant
Le temps passe défilant,
Dans un regard d'enfant,
Tout est émerveillement.


Faut il être enfant
Pour voir l'enchantement ?
Dans un coeur chantant
Vit cet enfant.

Harmonie 37
http://harmonie.37.over-blog.com/ 



Tu es la mère qui veille sur toutes mes lacunes,
tu es l'eau de mon lac, ma phrase et ma lagune ...

Veronica
http://jardindaimehaut2.canalblog.com/ 



Un regard croisé dans cette rue
Et très vite, j'ai eu la sensasion de partir.
Partir vers les paradis des mains mélées
Et des corps mélangés.
Oh ! Merveille ! Aimer encore ...


Francine
La nuit de Cosima

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

un soir bleu 11/09/2012 21:40


Emerveillée devant vos merveilles, à tous. Il est vrai que le monde regorge d'éclats ! 


Ma participation (en retard) :


Un regard croisé dans cette rue


Et très vite, j'ai eu la sensasion de partir.


Partir vers les paradis des mains mélées


Et des corps mélangés.


Oh ! Merveille ! Aimer encore ...


 


Merci à toi, Suzâme, d'être notre roc !

Lenaïg 11/09/2012 11:45


Bonjour Suzâme. Je t'ai lue, et tout le monde, et ta page est belle de tous les émerveillements. Lorsque mes mots arriveront, je reviendrai vers toi. Bises.



Esclarmonde 10/09/2012 16:49


Bizarrement, je ne reçois plus tes alertes d'article alors je me suis ré-abonnée pour arriver à suivre de nouveau le flot poétique de ton blog. A bientôt et belle semaine

Suzâme 19/09/2012 18:19



J'espère que tu recevras les prochains. J'ai hâte que tu découvres ou relises tous les textoésies depuis la création de la communauté. Il n'y a aucune limite pour y participer. Merci de ton
passage. Suzâme



Veronica 08/09/2012 09:56


Tu es la mère qui veille sur toutes mes lacunes, tu es l'eau de mon lac, ma phrase et ma lagune ...

Suzâme 08/09/2012 23:10



La mer veille, ment aux étoiles mais jamais aux enfants que nous sommes toujours. Bisous. Suzâme



Harmonie37 05/09/2012 12:44


Dans un regard troublant


Le temps passe défilant,


Dans un regard d'enfant,


Tout est émerveillement.


 


Faut il être enfant


Pour voir l'enchantement ?


Dans un coeur chantant


Vit cet enfant.


 


J'aime bien ces petits défis !!!!


 

Suzâme 07/09/2012 19:37



De brefs écrits poétiques pour le premier cri de la vie... cela m'enchante!