Communauté Textoésies et vous (Bis) : des pensées aux rêves, ce qui existe des bactéries à l'univers..

Publié le 31 Juillet 2012

 

Je publie cette page bis qui reprend tous nos textoésies de la page initiale parce qu'elle est devenue complétement illisible pour des raisons que j'ignore. Je la garde pour tous nos échanges en commentaires mais je publierai les nouveaux textes sur celle-ci. Si je suis insatisfaite d'Overblog, je vous remercie à l'avance de votre compréhension.

 

 

Là-haut, combien de lueurs ?

En nous, rouge pépite,

Immense rêve qui palpite.

Parce qu'il existe notre coeur!

 

Suzâme

(12/07/12)



D'échos en lueurs,

pourquoi ne pas se rassembler ici :



Lumière qui brille

Tout là bas

Loin dans le regard du cœur.

Lumière qui scintille

éclat de cristal

et attire en vertige.

 

Hauteclaire

http://hauteclaire.over-blog.com/  



Etincelle de vie

Te voilà créée.

Petits battements 

palpitent...

en mon ventre.

 

Askélia

http://askelia.over-blog.com/  



Le rouge et le bleu de nos artères

La vie qui bat, de l'infime à l'infini
Merveilleux Univers
Pailletté d'or et de rêve pour que brille la nuit...


Jill-Bill
http://jill-bill.over-blog.com/ 



Éclatement de la nuit

en multiples confettis,

c'est une fête qui grandit,

mais on ne la voit pas d'ici.

 

Hélène*
http://lebancdurienfaire2.over-blog.com/ 



Ce magma incessant 

Nous rappelle et nous traine
Vers le bleu originel
Quand
Essence et matière
Brassaient ensemble
Dans le flanc creux
Des dieux.

Jonas D.

      http://www.jonas-doinint.com/ 




Dans l'infini philosophal

Dans le profond immémorial

J'ouïrai la musique des sphères

Je danserai sur la lumière


Catheau
http://ex-libris.over-blog.com/article-textoesie-de-juillet-en-echo-a-suzame-108281591.html 



Tant de mots dans le silence de l'éternité
et la parole fut donnée

Hélène* 

http://lebancdurienfaire2.over-blog.com/ 





Plongée fascinante à la source des couleurs

Dédales mystérieux d'une chasse aux trésors

Ici, tendresse des verts captive le regard

Là, jaune soleil d'or couronne l'émerveillement

Comme cascade d'étoiles sur les ailes de l'oiseau bleu.

 

Plume

http://demauxenmots.over-blog.com/ 



Moisson d'or,

jaune fusion,

moison d'amour:

qui palpite,

au gré intemporel de l'âme.

 

Fauvette

http://olga.au-coeur-des-mots.over-blog.com/  

 



 

 

Cheminant, clopinant

Mes pensées ont perdu la piste

Clopinant, cheminant

Elles ont égaré mes rêves

Devisant, hésitant

J'ai choisi de me poser

Admirant, paressant

Ici je suis restée...

Marine 

http://emprises-de-brises.over-blog.com/

 

 


Carré blanc écran libre de mots

 

je peux te couvrir

carré ivre écran blanc

un appel à écrire ?


Françoise 

http://leblogdelavieillemarmotte.over-blog.com/ 



Les chimères s’élèvent dans la rosée futile

Et les souvenirs vont comme une aile gracile
Dans les cieux fabuleux où meurent les étoiles
Où l’âme abandonnée poursuivra son dessein.


Isabelle Gimbert-Aumage

http://l-encre-des-saisons.over-blog.com/ 



un boson, une explosion,

la vie, le monde l'univers
et un cœur,

 


un cœur qui bat avec ardeur
Solitaire et solidaire
À la source de l'univers ! 

ABC
http://detente-en-poesie.over-blog.com/article-source-de-vie-108448215-comments.html#anchorComment



 

du textoésie au poème




 

Quand mon rêve s'étiole

Comme fleur en fin de vie

Quand ton sourire s'efface

La petite rivière chante du côté

De mon souvenir

Du côté de l'enfance

Là où

Dame tortue promenait sa maison

Dans le verger aux poiriers en espaliers

Bordé d'un vieux lavoir

 

Quand l'envie de continuer

Se fait absence

Se fait refus

Se fait à quoi bon...

 

Ma petite rivière chante

En poésie...

 

Marine D


http://dans-les-voiles.over-blog.com/   




Lire et voir "Chimères" de Mansfield

http://www.mansfield.fr/article-chimeres-108378405.html

 

 

 

Un extrait de «Grands, petits, vastes secrets» de Lenaïg

 

On lève les yeux 

pour observer les étoiles. 

On les a baissés 

pour voir ce qui est caché. 

Petits, grands, vastes secrets. 

 

Une galaxie 

qui ressemble à un atome 

vient d'être trouvée ! 

Microscopes, télescopes, 

pour découvrir et rêver ! 

 

Lenaïg

10 novembre 2010

 

 

 Je vous invite à lire le poème en entier dans le contexte plus vaste de sa publication :

 http://leblogdelenaig.over-blog.com/article-grands-petits-vastes-secrets-lenaig-60716618-comments.html#anchorComment

 

L'infime


Au seuil du regard

l'univers invisible

vibrations à peine audibles

lueurs fugitives

un souffle tout juste perceptible

un souffle,

le Souffle

de Vie.

 

Anne Le Sonneur

http://www.anne-lesonneur.com/

 

 

 

Je regarde la nuit, débordante d'étoiles.

 Univers infini où se cache la vie.

Et je lance un appel aux amis de la toile :
Connaître des "voisins", en avez-vous envie ?



Nina Padhila

http://www.leschaisesdenina.com/



A chaque clou d'étoile

J'ai suspendu le fil d'un rêve
Araignée j'avance en dansant
Tissant ma toile avec les mots qui passent

 

Carole Chollet Buisson

http://carole.chollet.over-blog.com/

 

Renaître d'Adamante 

avec une image de la NASA

http://www.adamante-images-et-reves.com/article-renaitre-108383596.html

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Veronica 31/07/2012 07:37


Décore mon nu


Nid vert


Mets de la couleur sur ma tranchée


La voie qui lacte nos haies-sens


Est libre !


Elle nous attend


Décore mon nez


Nu-phare


Que je connaisse enfin


Le secret des clones


...


 


Amitié, tendresse, rareté, légèreté, grâce ... Pour toi ma Suze !

Suzâme 01/08/2012 19:01



Merci Servanne. Toute cette poésie est contarieuse. J'ai des bouts tons, des va l'heure partout où les mots passent, pensent, paissent en notre jardin d'existence. Tu seras toujours belle amitié.
Suzâme



Nina Padilha 27/07/2012 11:29


Je regarde la nuit, débordante d'étoiles.
Univers infini où se cache la vie.
Et je lance un appel aux amis de la toile :
Connaître des "voisins", en avez-vous envie ?

Suzâme 03/08/2012 20:26



Et toutes les étoiles se sont rapprochés de ton balcon et la lune s'est assise pour te confier sa solitude...



Monelle 27/07/2012 08:55


Merci Suzâme de tous ces petits messages. Pour ma part mes neuronnes sont un peu en panne... trop chaud sans doute !!!


Bonne journée à toi - bisous



Suzâme 03/08/2012 20:25



Rien qu'une pensée et l'univers peut changer...


 



Plume 26/07/2012 15:00


Encore une farandole de textes qui m'embarquent dans le partage de tellement de rêves ... Merci Suzâme, cette communauté crée l'enchantement et suscite des adhésions précieuses !


Je t'embrasse, Plume.


( j'ai eu moi aussi beaucoup de difficultés pour publier notre échange et le dernier "du tac au tac" ... textes surlignés, ou illisibles, décalés, tronqués, c'est vraiment très pénible !)

Suzâme 03/08/2012 19:04



Quel bonheur renouvelé de se retrouver, de relier nos inspirations... Merci pour ton enthousiasme, ton art de rassembler les plumes...



Laret Jean-Pierre 26/07/2012 09:46


Apres plus de trois semaines d'absence(dans le Var,à Plan d'Aups Sainte-Baume!),je me retrouve en Belgique,dans mon bureau,devant le clavier et l'écran...Maintenant,un peu de temps pour retrouver
mes marques....Toutes mes amitiés,à bientôt,Jean-Pierre

Suzâme 03/08/2012 19:01



Prends ton temps, Jean-Pierre, la vie nous entraîne bien trop vite...