Comme Ophélie...

Publié le 10 Mars 2011

18474  schabrieres.wordpress.com

Parfois je m’endormirais bien sur un immense bras d’eau pour être calme, apaisée, peut-être sereine. Je m’abandonnerais aux courants de la paix, sans plus penser ni rêver, heureuse dans le sommeil des âmes délivrées des ascensions lunaires, des luttes dérisoires et des vertiges de lucidité de l’invisible poète.

Pourtant je retiens cette intemporelle tentation de la dérive. J’aime la vie. J’aime d’amour. Dormir n’est pas mourir.

 

Suzâme

(10/03/11)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Autres écrits

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ADAMANTE 30/03/2011 15:46



Beau texte en effet, une autre image me vient, que j'ai souvent utilisée dans mes cours de théâtre pour faire en sorte de s'ouvrir aux infimes perceptions du monde : "se tenir dans les bras de
l'Univers caressant et se laisser bercer". C'est un exercice que je pratique et fais pratiquer. Amitiés Suzâme, belle journée.



Nina Padilha 11/03/2011 06:52



Ah ! Morphée ! Misérable amant. Infidèle et capricieux !



Suzâme 14/03/2011 20:23



Il n'écoute personne. Suzâme



Tricôtine 10/03/2011 22:52



dormir parfois oui... ça donne un second souffle même sous une vague !



Suzâme 14/03/2011 20:22



Se détendre n'est pas s'abandonner. Heureusement l'eau est mon amie. Ophélie peut encore flotter sur tous les fleuves de la terre et incarner la mort mais aussi la paix. Suzâme



Anélias.B 10/03/2011 19:47



O fil de l O,


Songe d une nuit saline,


Remonter à la surface,


Faire la planche


Et attendre, attendre la douceur de vivre


Et celle d aimer



Suzâme 10/03/2011 20:39



Les mots mais surtout ta voix sauvent Ophélie oh qui n'était que distraite dans son attirance des flots, sans désir de quitter les bords fleuris, les êtres souriants, l'existence... Tu dis toi
aussi "faire la planche", une expression que j'ai prononcée, il y a quelques années, pour traverser, de façon presque inaperçue, un enfer que seul le silence, complice des secrets comprend.
Suzâme