Chut ! Mon blog au ralenti...

Publié le 19 Novembre 2011

Bonjour les ami(e)s

 

Un récent et sérieux changement de rythme de vie s’impose. Conséquence extrême: manque de temps, de disponibilité d’esprit nécessaire à notre communication que j’aime particulièrement, essentiellement.

Cela veut dire et je l’ai expérimenté cette semaine, très peu de publications hebdomadaires relatives à mes textes personnels, très peu de commentaires sur vos blogs et presque aucune réponse à vos commentaires sur mon blog.

 

Je vous demande amicalement votre compréhension. Je rôde une nouvelle situation professionnelle qui me demande quasiment une métamorphose, tant l’assimilation, la concentration, la maîtrise et bien sûr la responsabilité sont devenus prioritaires devant la Muse. Tant que je reviendrai la tête pleine, encombrée, je ne pourrai être présente comme avant, lorsque j’étais totalement libre. Cette période transitoire, peut-être durable et je le souhaite aussi même si c’est au détriment de ma créativité, de ma perception, de ma réceptivité, exige beaucoup.

 

Il est douloureux de renoncer à ce qu’on aime et la poésie avec vous est un de mes plus beaux rendez-vous.

 

J’espère m’adapter d’ici deux semaines à ma nouvelle vie professionnelle. Peut-être sera-t-elle hélas très courte ! Le monde de l’emploi se réduit à un chiffre, un statut, un format, à peine à un engagement.

 

J’ai dû annuler mes inscriptions à vos newsletters et publications parce que j’avais des centaines d’annonces auxquelles je n’ai déjà pas répondues.

 

Mais soyez assuré(e)s que chaque soir, j’irai poser ma plume chez l’un(e) d’entre vous.

 

Le week-end, lorsque je reprendrai progressivement mon esprit poétique, je publierai un de mes textes, un carnet de promenade ou un extrait de mes lectures.

 

En revanche, je ne me sens pas prompte à répondre aux défis et propositions d’écriture.

 

Surtout soyez sans inquiétude ! Non, je n’ai pas été blessée par un fragment de météorite. Simplement le temps qui attendait depuis plus d’un an son premier rôle a repris sa place dans ma tête. Concrètement, il s’est imposé sur 7 heures d’une grande intensité. Quoi de plus ordinaire somme toute!

 

N’hésitez pas à revenir à mes débuts lorsque nous ne nous connaissions pas encore et à laisser vos pensées qui toucheront mon cœur.

 

Toute ma reconnaissance. Cordialement.

 

 

Suzâme

(19/11/11)

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #lettres ouvertes

Repost 0
Commenter cet article

flipperine 24/11/2011 17:16


chaque chose en son tps à bientôt

Suzâme 10/12/2011 21:15



J'apprends la patience. Merci de ta présence. Suzâme



Elo 23/11/2011 21:48


je vois que je ne suis pas la seule dans la tourmente même si sa nature est différente. De grands changements s'oppèrent pour beaucoup en ce moment... Bon courage à toi pour ton nouveau boulot,
au plaisir de partager de nouveau aussi des poèmes des textoésies... Bisous

Suzâme 10/12/2011 20:58



Bonsoir Elo,


Ma situation professionnelle est sûrement temporaire. Le monde change et nous entraîne. Pourvu que je retrouve ma disponibilité d'esprit pour écrire un peu plus, lire, partager... Si tu savais à
quel point cela me manque. Je ne suis pas la seule à endurer cette traversée. A bientôt chez toi. Bisous. Suzâme



ABC 21/11/2011 17:19


La vie a ses priorité que l'amitié poétique peut comprendre !


Bonne chance à toi pour ce nouveau travail !

Suzâme 10/12/2011 20:51



Merci pour ton soutien. Ce travail me plait mais m'épuise. C'est le prix de l'adaptation et de l'investissement professionnel. Période probablement temporaire. A bientôt chez toi. Suzâme



tilk 20/11/2011 23:08


j'espère sincèrement que ça marchera dans ton nouveau boulot


et j'espère aussi que tu trouveras le temps d'écrire...tu le fais si bien...


besos


tilk

Suzâme 10/12/2011 20:45



Bonsoir Tilk,


Ta compréhension me réconforte. Pour l'instant, j'écris un peu le weed-end dès que je promène mon chien dans les alentours. Le rythme de mes pas entraîne mes pensées... J'ai cette hantise que mon
enfermement professionnel tue ma réceptivité donc mon inspiration parce que j'ai déjà éprouvé ce parcours pendant longtemps. As-tu toute disponibilité des jours? Cordialement. Suzâme



valdy 20/11/2011 13:58


Bonjour Suzâme,


Tout cela est bien compréhensible ... Tu vois, bien qu'ayant un pied à terre à Paris, je viens chercher chez toi une idée de balade pour cet après-midi. Comme quoi, les écrits passés
demeurent  enrichissants et partagés ....


Bon courage à toi,


Amicalement,


Valdy

Suzâme 10/12/2011 20:37



Bonsoir Valdy,


Tes mots me touchent. Je t'ouvre Paris. Il est pour toi à chaque fois que tu viendras. A bientôt. Suzâme