Chaos d'égo (poème)

Publié le 25 Octobre 2011

Les mots se brisent

Vers désertés

Toutes couleurs inertes

 

L'âme suspend ses notes

Regarde son silence

Corps lointain

 

Secrète douleur

Vers décomposés

Toute envie muette

 

Mais chaos n'est pas mûr

Vers en sursis

Braise en alerte

 

Ego n'est pas mort

Vers alarmés

Poésie dans la main

 

Suzâme

(22/10/11)

 

Ce poème envoyé en texto à Arthémisia a engendré une question avec un poème et ses commentaires. Qui est Alter? Je vous invite à nous lire sur son blog : http://corpsetame.over-blog.com/article-1534-ronde-de-nuit-87073503.html

Rédigé par Suzâme

Publié dans #poèmes

Repost 0
Commenter cet article

Pénéloop 01/11/2011 08:52



Tu as raison,


SuZâme,


ça va être une manière de ous marier


pour un jour...


 


Loop



Suzâme 01/11/2011 18:42



Alors c'est d'accord! Alors chut ! ce sera pour ce soir...



Nina Padilha 31/10/2011 15:09



Il s'en sortira parce qu'il est altier et mondialiste... Lol !



Suzâme 01/11/2011 18:35



Ah ta bonne et belle ironie!



Catheau 29/10/2011 09:45



"Longtemps j'ai pris ma plume pour une épée ; à présent je connais notre impuissance", écrivait Sartre. C'est à quoi me fait penser votre poème.



Suzâme 01/11/2011 16:52



Très juste. La plume qui nait comme un idéal chute une nuit dans son enfer. Elle n'a pas choisi. L'encre la possède. Suzâme



juliette 27/10/2011 18:40



Ego ne meurt jamais, il nous pèse et nous entraine trop loin



Suzâme 01/11/2011 07:13



Quand la solitude emprisonne, étrangle Ego, c'est qu'il est temps qu'il aille vers les autres. Suzâme



Pénéloop 26/10/2011 23:37



Regarde son silence


Ecoute sa chanson


Caresse son innocence...


 


Loop



Suzâme 01/11/2011 07:05



...et la vie reviendra


la poésie


comme un soleil de fruit.


 


Pénéloop, nos écritures ressemblent à des textoésies en échos. Me permets-tu de les publier ce matin ou demain avec ton lien?


Amitiés. Suzâme