Ce que mon rêve m’a dit (suite)

Publié le 6 Mars 2012

2ème interprétation de mon rêve pour répondre au commentaire d’Arthémisia: si j’oublie le lieu où je travaille, c’est que je suis complètement détachée du trajet de mon domicile à mon site professionnel. Le rêve confirme la réalité en me rappelant que je n’ai plus de lieu de travail.

 

 

3ème interprétation. Que peut signifier cette absence de mémoire, ce blanc total ? Seulement un détachement ? Et cette détresse, cette panique qui surgit dans l’effroi du néant?

Dans mon rêve, tout au début, je pars normalement à mon travail dans la confiance d’un trajet familier. Cet oubli brutal est une séquence violente et silencieuse d'une déconnection imprévisible au réel qui, selon moi,  m'avertit de mon abstraction grandissante.

 

En suspendant ma mémoire sur ce contexte précis, le trajet professionnel  lié à ma vie actuelle, cette vision m’alerte et me confirme mon présent statut. Celui d'être au chôme-âge. L'information n'est pas assumée alors elle désoriente. Il suffit de ne plus trouver le chemin du travail, perdre la mémoire de ses pas…

Cette absence évite ou enfouit tout sentiment d'exclusion. Pourtant, ici, je comprends que la ville est indifférente aux chôme-heures.

 

Depuis j’ai  plutôt conclu que mon rêve m’alarmait sur mon décrochage. Alors, plus qu'hier, je m'élance et me lance à l'assaut de ma réalité. En fait je ne recherche rien, je vous assure, je propose... compétences, espoir etc...

 

Merci pour votre présence, pour votre écoute au-delà de nos blogs.

 

Cordialement.

 

Suzâme

 

(6/03/12)

 

 

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Ecrits intimes

Repost 0
Commenter cet article

flipperine 08/03/2012 17:31


le blog un outil de partage des émotions et donc d'entraide

Suzâme 13/03/2012 20:15



Bonsoir Flipperine,


Je publie rarement des textes personnels, je préfere les textes d'inspiration mais là, j'ai pensé au blog pour voir plus clair grâce aux commentaires dont j'aime les signatures. Cela m'a fait
énormément de bien.



Arthémisia 07/03/2012 11:56


bonjour Suzâme,


Je ne saurais dire mieux que Plume. Il me semble que le temps est un élément important dans l'histoire, notamment le temps de la réflexion, autant dire le temps de se re-garder.-->> prendre
soin de soi...


Mes bises


A

Suzâme 13/03/2012 04:40



Bonjour Arthi,


Le temps de la sagesse est arrivée. Me poser sans m'imposer ce trajet gravé comme un repère. Etre en moi, vivre et me questionner. Tu as raison. Je t'embrasse très fort.Suzâme



Plume 07/03/2012 09:27


Bonjour Suzâme,


Je suis revenue plusieurs fois sur tes analyses ... tu cherches ce qui fait sens dans ce rêve qui interpelle deux personnes en toi, celle qui a perdu son emploi à une période de sa vie, rattrapée
par le souvenir de cette épreuve traumatisante, destabilisante, dévalorisante, et celle qui aujourd'hui, par nécessité économique, sociale, affective, psychologique,éprouve la difficulté
d'intégrer un nouveau projet d'activité dans le tout harmonieux d'une vie de femme . Je me demande s'il s'agit d'un blanc, d'une faille dans la mémoire, d'une angoisse du néant ... est-ce qu'il
ne s'agirait pas davantage d'une prise de conscience du désir profond d'élaborer un projet épanouissant ? D'où cet avertissement, cette invitation à prendre le temps de la réflexion, pour mieux
se reconnaître dans un nouveau parcours ... ce rêve me semble en fait très porteur, très prometteur ...


Bisous Suzâme, je pense très fort à toi . Plume .

Suzâme 13/03/2012 04:37



Ce rêve pour me dire non pas "tu n'as plus de chemin" mais "ce n'est plus ce chemin". Depuis j'ai pris un peu de recul grâce à tous ces beaux échanges sur mon blog. Rarement j'écris des choses
personnelles. Pas de journal intime dans ma vie et toi ? Merci de me laisser ici autant d'espérance. Bisous. Suzâme



Monelle 07/03/2012 09:12


Au début de ma retraite, j'ai souvent rêvé d'un entretien très "musclé" avec mon client principal dont la rupture de son contrat a causé la fermeture de ma petite société ; je me réveillais
en sursaut et restait mal à l'aise assez longtemps ! Heureusement avec le temps il a disparu !


Bonne journée



Suzâme 13/03/2012 04:34



Ce rêve est difficile parce qu'il transpose ma réalité qui n'est pas ambigüe. La recherche d'un travail aujourd'hui ressemble à la ruée vers l'or. Merci de ta présence. Suzâme



Nina Padilha 07/03/2012 08:11


Ce travail est de nature "alimentaire".
Il ne te séduit pas et tu le fais par obligation non par affection.
Inconsciemment, tu rejettes tout ce qui à trait à lui.
Même le trajet.
Élémentaire...
Bisous !

Suzâme 13/03/2012 04:19



Une interprétation intéressante Nina. Si tu savais ma motivation pour travailler à la Mairie. J'ai d'ailleurs un prochain entretien vendredi. L'actualité du marché de l'emploi rend les choses
plus difficile. Nous sommes beaucoup de candidat(e)s. Pense à moi. Bisous. Suzâme