Au bord de la mer (poème d'amour)

Publié le 29 Avril 2012

  (à D.)

 

12022012256.jpg
Au bord de la mer

 

il y a

 

le poème de tes pas.

 

 

 

Au milieu de la mer

 

il y a

 

la mouvance de tes bras.

 

 

 

Au profond de la mer

 

il y a

 

nos deux vies en osmose.

 

 

 

Au bout de la mer

 

il y a

 

la mort et tout ce qu’elle ose.

 

 

Suzâme

(29/03/12)

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Ecrits intimes

Repost 0
Commenter cet article

Femmes-russes 19/07/2013 16:22

c'est un très beau poème !

suzâme 21/07/2013 11:13

Bonjour,
Je vous remercie de votre élan. J'ai tenté d'aller sur votre blog sans succès. Le mien est en pause à durée indéterminée et j'apprécie d'autant plus votre visite. A bientôt. Suzâme

Hélène Carle 08/09/2012 21:29


La mer donne et reprend la vie l'emportant au-delà de ce que nous ne voyons pas. Elle est Vie dans la vie, notre mère première celle qui encore aujourd'hui coule dans nos veines. Et avec elle
nous sommes infinis.


 


tendresse Suzâme


Hélène*

Suzâme 08/09/2012 23:14



Tu parles si bien de la mer, si bien de la vie... bonheur de te lire ici et partout...



lepharedesmots 30/04/2012 11:31


De la trace de pas au pas de trace, et retour, comme le mouvement même de la mer, sans fin.

Suzâme 04/05/2012 17:51



La mer comme un regard renouvelé, comme un regard inépuisable...



joelle.colomar.over-blog.com 30/04/2012 09:30


La mer et l'infini de vie qu'elle ose même dans la mort. La mer... Joëlle

Suzâme 04/05/2012 17:50



Nos regards se rejoignent. Sait-elle combien de passant(e)s aux pieds nus, choisissent l'exase ?



Plume 29/04/2012 19:24


Eloge de la mer et de l'amour, sublime !


Au bout de la mer


s'évapore le miroir


dansent les reflets


Bisous, Plume .

Suzâme 04/05/2012 17:42



Je reprends ton beau haîku pour que nos aminautes s'y arrête :


"Au bout de la mer


S'évapore le miroir


dansent les reflets."