ALBUNEA

Publié le 24 Février 2011

P1010987

 

Site SEB-artdécor.blogspot.com

 

ALBUNEA

(11ème sibylle de Tivoli)

 

C’est là dans les méandres de ma vie que j’accueille ta venue, sibylle, toi qui jongle avec mes rêves et prédis l’art des torrents.

 

Tes mots sont les miens. Je les prends dans mes mains comme une offrande pour demain.

 

Tu vois l’univers telle une palette infinie et devine les prémices de l’art.

 

Ton chant si suave m’annonce mon péril et soudain avec une force à ébranler toute solitude, tu prédis la naissance d’une poésie d’esquisses, celle qui me nourrit déjà.

 

Désir de te regarder encore, de te garder, Albunéa, comme muse. Mais tu es insoumise. Aucun temple pour tes dons d’ivresse. Aucune prière au seuil des paysages que tu sèmes dans ta fuite de mes limites si prévisibles. Aucune empreinte sur les sentiers de ma vie.

 

Seule la poésie s’écrit aussi fluide que la lumière d’une âme endormie.

 

Suzâme

(19/02/11)

Texte griffonné lors d’un atelier d’écriture proposé par Pierre Thoribé (CICLOP), debout, sur place au Musée Cognac-Jay lors de l’exposition TIVOLI. (sans inducteurs collectifs)

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guyot Olga 27/02/2011 09:48



Bonjour chère suzâme,


tes mots sont autant de perles de rosée, posées sur la page blanche


Bises à toi et bonne journée 


Olga



Suzâme 04/03/2011 22:04



Bonsoir Olga,


Chère Olga,


Ta douceur m'enchante et me distrait de quelques inopportunes réalités.


Au fait, je t'annonce que ton poème "J'oublie" sera lu le vendredi 18 mars prochain à l'occasion de notre soirée "D'infinis paysages". Si tu ne vis pas trop loin des Hauts-de-Seine,
je t'invite à notre soirée. Kristen Chaman, un autre blogger sera présent. Bonne soirée! Suzâme



Catheau 26/02/2011 22:13



La sibylle : une soeur en poésie. Un texte inspiré pour une sibylle qui ne l'est pas moins.



Suzâme 27/02/2011 20:11



Avant cette rencontre, j'étais dans l'ignorance de ce monde merveilleux. Comme j'aimerai l'entendre deviser avec douceur sur l'avenir de notre civilisation. La onzième sibylle me parlerait
peut-être de notre fin. Je préfère rêver quand je peux vraiment choisir. L'écriture, la poésie me soutiennent.Suzâme



Nina Padilha 24/02/2011 21:03



C'est magnifique ! Mazette !



Suzâme 27/02/2011 20:05



Ah Nina! Imagine-toi dans un lieu aussi classique qu'un Musée, une exposition sur le thème Tivoli composée par les oeuvres d'artistes du 18è siècle, qui appelle cela "Motif"! En première heure de
l'après-midi, j'ai eu un face à face avec le temple de la onzième Silphyde. Rien ne la figurait ni ne la transposait, seul son nom "Albunéa" m'a propulsé vers elle, l'invisible prophétesse. Je
dois ce texte un peu fou, un peu flou à ma réaction....Suzâme