58ème salon d'Un partage de mots: SI...

Publié le 20 Novembre 2011

 

Si la seule note indicible

C’est toi.


Si la seule couleur cachée

C’est toi.


Si le seul corps jamais frôlé

C’est toi.


Si l’univers incommensurable

C’est toi.


Si l’absence inéluctable

C’est toi;


Alors je ne suis que l’aura

                d’une poussière.

 

Suzâme

(7/11/11)

 


 

58ème salon Un partage de mots

Thème : Si

 

http://partagedesmots.forumprod.com/

 

Avec son accord amical, ce poème en partage : 

PALPITATIONS

de Nina Padilha

 

Je suis une poussière. L'aura d'une poussière,

Comme dit joliment ma belle amie Suzâme.

Insignifiante chose, un fragment de lumière…

La dimension d'un rêve, la vibration d'une âme…

 

Un soupir de nuage, un éclat de rosée,

Un lambeau de printemps, un petit bout de rien...

Une part de mystère, une larme posée,

Un détail minuscule dans l'arc du méridien.

Un souffle de zéphyr, le sourire des jours,
Je suis le sang de l'aube, la plume du poète,

Le murmure de l'eau et le vol d'un vautour.

Je suis bribe de vie, l'absolu et la quête.

 

La tristesse d'un saule, l'espoir d'une hirondelle,

L'agonie d'un pétale, la complainte des dunes,

La sueur des montagnes, le cri d'une étincelle,

L'accablement du blé, l'albédo de la lune…

 

Un maillon anonyme, voilà ce que je suis.

Perdue dans l'univers, je fais partie d'un tout.

Un morceau d'infini dans le temps qui s'enfuit.

Un esprit, une trace, une raison, surtout.


Nina Padilha © 14/11/2011


 

 


Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Commenter cet article

joelle.colomar.over-blog.com 23/11/2011 19:17


Si l'idiscible se disait, ce serait par Suzâme ! Bonne soirée. Joëlle

Suzâme 10/12/2011 20:55



Merci pour ce dire qui me trouve en plein coeur. Bisous Suzâme



Pénéloop ! 21/11/2011 23:29


La tristesse d'un saule


La noblesse d'un arbre pleureur


Je vais écrire à ma maîtresse d'école...




Loop 

Suzâme 10/12/2011 20:54



Ah Loop


Je le dirai à Pôle


Tu n'es pas drôle 


lorsque de mon' épaule


tu prends ton envol....


Suzâme


 


.



tilk 20/11/2011 23:05


merci beaucoup pour ce beau partage


besos


tilk

Suzâme 10/12/2011 20:39



Le rêve, la peine... tout se partage. Je reviendrai bientôt chez toi. Suzâme



Nina Padilha 20/11/2011 13:38


Je relis ton texte et le mien...
Vibration poétique dans le partage et humilité dans l'offrande.
Merci, mon amie.
Bisous !

Suzâme 10/12/2011 20:35



Un instant, un dialogue poétiques qui réchauffent, qui illuminent l'âme. Nous sommes reliées. Suzâme



Catheau 14/11/2011 15:08



Une belle impression d'immensité et de profondeur fragile dans ce texte.



Suzâme 24/11/2011 20:06



C'est cela, l'expression difficile et paradoxale d'une absence omniprésente... Suzâme