34ème salon - Un partage de mots : Eloge à l'inSENSé

Publié le 26 Mai 2011

S’agit-il d’inventer un sens pour danser l’art, de peindre du bout des seins arabesques et spirales, de sculpter les sons, de chanter le désir, de nager la volupté ?

 

A partir de la perception d’une fleur, d’un papillon, imaginer la femme, surprendre la ronde de l’amoureux…

 

A partir d’une cambrure, poursuivre l’élan, le don de l’être insensé…

 

Et puis gravir, graver l’essentiel, l’approfondir en défiant le non sens de chaque jour et ses impasses à l’essor de nos ailes insolentes et rebelles. Oui , déployer nos sens au-delà de l’invisible insomnie, exprimer l’indicible dans le désordre et contre la censure, saisir en soi, en l’autre, l’obscur et ses lueurs à vif, doucement, intensément, éveiller les sens, sans insultes, sans violence.

 

Suzâme

(25/05/11)

 

34ème salon d'écriture d'Un partage de mots

Thème : SENS

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Propositions d'écriture, autres défis

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

olga.au-coeur-des-mots.over-blog.comPetit papillon 31/05/2011 18:38



 


Bonsoir Suzâme


Cet éloge à l'insensé est très sensé. Riche en sensualité et rêve...


Bises


Olga



Suzâme 06/06/2011 18:43



Je me suis lâchée et c'est rare même si je suis restée très spontanée. L'inSENSé, e me fait peur et m'attire... L'imaginer libère mes premières limites... C'est une notion, parfois bien plus, une
dimension indispensable à l'art et aux auteurs. Amitiés. Suzâme



Elo 26/05/2011 20:00



TRès beau salon ! Merci . Bises



Suzâme 30/05/2011 22:23



Merci Elo, signé l'insensée. Suzâme