Petit monologue ordinaire: L'oiseau à la fenêtre

Publié le 12 Avril 2016

QI QI QI

Dire que j’ignorais mes attraits

Et si j’entendais mes chants

QI QI QI

Aujourd’hui il me plait

De surprendre cet écran.

QI QI QI

Je me sens comme un druide

Un magicien en plumes

QI QI QI

Fini mes idées de suicide

Maintenant je m’assume.

 

(12/04/2016)

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #MONOLOGUES

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Josette 17/04/2016 10:55

c'est le jour qui vient
cui cui cui
réveille toi
cuic cui cui
l'oisillon grandit
cui cui cui

marine D 13/04/2016 11:31

Cui cui cui
Je te répond beau volatile
Pit pit pit
Du faîte de mon magnolia
La la la
La vie vaut bien
Ces joyeuses notes
Que tu nous chantes
Con velocita

Laret 13/04/2016 08:12

Belle évocation...Beaux mots! Belle journée de mercredi, Jean-Pierre

Martine 85 13/04/2016 05:52

J'ai pris plaisir à te lire. C'est beau et surprenant. Belle journée

Martine 13/04/2016 05:19

Beaucoup de chansons en ce moment: étourneaux, mésanges, merles, verdiers, chardonnerets et, enfin, les premières hirondelles.

Qi! Qi! Qi!
Le printemps sourit
Au gai canari

Qi!Qi!Qi!
Ses notes s'envolent
Au souffle Eole

QI!QI!QI!
C'est le coeur en fête
Que tout bruisse et bourdonne

QI!QI!QI!
Derrière ma fenêtre
C'est riche de peut-être...

J'aime ton poème à la fraîche gaieté
;)