Entre vent et maison

Publié le 2 Avril 2016

  • Accueille-moi comme avant, souffle le vent charmeur à la maison repliée
  • Il y a quelques mois, tu as claqué si brutalement ma porte et de façon si inattendue que tout mon corps de pierre a tremblé.
  • C’est la faute aux saisons. Parfois je ne suis plus le même. Oui, elles me transforment en fou des portes et des fenêtres. Et tu le sais qu’elles ne sont pas mes seules victimes. Questionne les arbres !

S’il te plait laisse-moi entrer !

  • Je t’en prie ! Cesse tes relances ! A cause de toi, moi aussi je ne suis plus la même. Ta violence a ébranlé ma confiance de douce maison. Depuis ta crise insensée,  je reste fermée au monde.
  • Je ne suis que le vent. A aucun instant je n’ai voulu être tempête. Et puis je ne suis pas seul à te demander de rentrer à nouveau dans ton cœur, dans ta vie. Que fais-tu du soleil qui lui aussi n’y était pour rien ?                                                                                                               Allez, douce maison, ouvre-nous ta porte !
  • Ah vent et soleil ! J’ai tant besoin de vous !

(28/03/2016)

 

 

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petits dialogues ordinaires

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Veronica 21/04/2016 09:15

Ton espace est une terre
Riche
Un ciel de partage
Eternel
Tu élargis l'horizon de tes mots, de tes choix, de tes en vies pleines


En changeant de lieu de vie, tu as gardé, plus que jamais, les éléments.
Terre, ciel, vent, eau, et fruits qui naissent

Que tu vois partout
Air mets en vie

Catheau 15/04/2016 21:55

Cela me rappelle une chanson d'Anne Sylvestre que j'aimais autrefois.

Josette 03/04/2016 11:10

le bon vent le vilain vent
il souffle sur la maison
quelque soit la saison