Publié le 29 Mars 2021

Littorine obstruse?
Pourquoi dit-on de toi
étrange muse
que tu aimes sans loi

chaque herbe et pierre ?
Pourquoi? N'as-tu pas de foi?
- J'aime la terre, la Terre
et ralentis à chaque fois.

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petits dialogues ordinaires

Repost0

Publié le 8 Mars 2021

Filles, femmes, femelles
Découvrez, libérez vos ailes
repliées par l'humanité.

Sortez des grottes et des cités
Relevez vos plumes et silhouettes
Il y a en vous un étrange poète.

Femmes, femelles, filles
Venez vous n'êtes pas des quilles
choisies par la masculine autorité.

Quittez vos logis et lits de fée.
Révélez-vous nues, entières.
Il y a en vous une âme fière.

Femelles, filles, femmes
Retrouvez en vous votre flamme
endormie par vos rôles soumis.

Défiez vos peurs avec vos cris
Recevez tout l'amour de la Terre
Vous avez assez souffert.

(8/03/21)
Journée internationale des droits ddes femmes 2021

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Repost0

Publié le 8 Février 2021

Je suis l'arbre animal
Veilleur de paysages
Inondés, sans dédale
Je suis l'arbre sage.

 

(8/02/21))

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Repost0

Publié le 29 Décembre 2020

Nulle âme est sans issue,

me dit son labyrinthe.

 

(20/12/20)

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petites pensées ordinaires

Repost0

Publié le 16 Novembre 2020

Je souffre de la gourmandise, de la gourmandise de l'enchantement. Chaque jour, j'ai l'impression que mon âme prend du poids. C'est peut-être grave!

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petites pensées ordinaires

Repost0

Publié le 15 Novembre 2020

- Y aura-t-il dieu, divinités ?
- Il y aura des arbres reliés.
- Y aura-t-il des hommes ?
- Il y aura des pommes.
- Y aura-t-il autre chose?
- Il y aura des roses.

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petits dialogues ordinaires

Repost0

Publié le 4 Novembre 2020

- Je suis en deuil
Dit le tilleul
- Et moi, je suis seul
Pleure le saule


- Alors vivons saisons
Mêlons nos racines
- Oui, adieu le spleen
Allons en déraison.

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #petits dialogues ordinaires

Repost0

Publié le 10 Mai 2020

 

De ma main à l'écorce
l'envie véloce
de vivre, de sentir
mon âme en devenir.

(10/05/20)                                                                                                                                                                                    *-*-*

 

Sous la main posée sur l’écorce
Court le fluide figé du Temps,
Lent fleuve inerte,
Écoulement de lave végétale.
Sous la main posée sur l’écorce
Rencontre de deux pulsations,
D’une vie courte et d’une lente,
Accord sensible et doux de ces deux univers.

*-*-*

Sous ta main s'écoule

Le temps, lent, si lent,

Qu'on le dirait figé par l'éternité.

 

Nounedeb

http://nounedeb.eklablog.com/

*-*-*

Main ou lézard

Lézard au main

les deux sont pareils

Arbre mon ami...

 

Jill-Bill

http://jill-bill.eklablog.com/

*-*-*

 

Élan de vie

à la source de la séve

des mains à l'âme

renaître plus fort.

 

Abécé

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

*-*-*

De peau à écorce

Ma main tâte

Ta résistance et la mienne

Échange de soutiens

 

CateCluzel

*-*-*

 

Sur l'écorce rugueuse                                                    la main du coeur s'appuie                                              au chêne patriarche                                                      Elle aspire la sève                                                     gorgée de force pure.

 

Marine D

http://marinezou.blogspot.com/

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost0

Publié le 30 Avril 2020

"Il a plu... Il plut...Il eut plu... Qu'il ait plu...Qu'il plût... qu'il eût plu"...

Une musique de mots s'invite à la fenêtre... une voix claire, légère distille les notes d'un appel :

Viens ! Depuis trop longtemps ton âme désire renaître hors de son écrin, se mêler à la terre, sentir l'ivresse au-delà de la prose.

Alors, laisse-la me goûter et même si je ne suis pas source, se désaltérer, goutte à goutte, à mon enchantement.

Si je ne m'attache à aucune vie, je la donne à boire, à écouter, sans message. Oui, je partage mon bien-être avec la nature, sans rêver d'exister.

Que crois-tu? Je ne pense pas. J'arrose les âmes prisonnières de leurs corps. Oui, j'ose un accord, dehors.

                               (30/04/20)

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Autres écrits

Repost0

Publié le 25 Avril 2020

Je contemple ma grand-mère arrondie par les années, enrobée d'un tablier gris usé, imprégné des parfums du potager.

Dans le palais de sa cuisine, installée au bout d'une table interminable, Mémé active ses vieilles mains abîmées sur  des haricots verts géants.

Moi, son arrière-petite-fille, je vois ses doigts pénétrer la chair verte et en extraire de grosses billes de la même couleur. Je reconnais ce légume qui, fixé à unité, est tellement parfait. Je rêve... un petit pois gros comme cela!
- Eh oui ma chérie, ta mémé écosse des petits pois. Veux-tu faire comme moi Cathy?


 

Ah quelle bonheur que d'en prendre un, de l'entrouvrir pour découvrir ses merveilles!
Ah quelle fête que de sentir ces jolies boules magiques dans ma menotte malicieuse et de les laisser tomber une par une dans le saladier ébréché.

- Coquine, je reconnais ton regard.  Quand j'aurai le dos tourné,  promets-moi de ne pas en faire un chapelet!

Mémé n'y comprend rien. Les petits pois sont trop beaux pour finir à la casserole.


 

(25/04/20)

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Autres écrits

Repost0