Publié le 20 Juillet 2017

Rosier de l'Abbaye de Noirlac (Cher) en juin 2017

 

Bonjour à toutes et tous,

Toute ma reconnaissance pour vos témoignages, votre amitié  et votre compréhension depuis la création de mon blog. Depuis plus de quatre ans, je fréquente beaucoup moins internet. Promis, je resterai en contact et espère un retour à la mi-septembre. Moins d'écriture et plus de vie... C'est la période. Je vous embrasse. Suzâme

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #lettres ouvertes

Repost 0

Publié le 7 Juillet 2017

« Ô le bel exil

Que d’exister en forêt

De cueillir la vie

Comme fruit du paradis

Comme fleur ou lumière ! »

 

Pour s’endormir en sagesse, le vieillard se chuchotait ces quelques vers apportés jadis par un oiseau merveilleux pendant le premier jour de construction de sa maison si éloignée de l’humanité.

 

« Ô le bel exil

Que de respirer sans fin.

Bonheur est maison. »

 

(04/07/17)

 

 

 

 

Cottage près de l’entrée du bois, dessin de Rembrandt

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Repost 0

Publié le 30 Juin 2017

Il respire à la racine

du hêtre inaccessible,

puise son idéal,

jouit de sa nourriture

puis infiniment s'épuise,

l'enfant de nos vies.

 

(30/06/17)

 

Hêtre Haïbun pour la page 81 de l’Herbier de Poésies

 

Photo de Photo Françoise Isabel La vieille Marmotte

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #L'Herbier de Poésies

Repost 0

Publié le 24 Juin 2017

Sous sa vaste robe saoule de vent

Se réfugiaient renards sans pitance

Papillons épuisés, orphelins sauvages

C’était au temps de l’Absence.

 

Saule n’était plus seul près de l’eau

Se nourrissaient hérissons errants

Tortues abandonnées, enfants perdus

C’était au temps de l’Existence.

 

Suzâme

(24/06/17)

Photo "Le vieux saule de Susis"

https://imagesreves.blogspot.fr/2017/06/elle-sincline-la-page-80-de-lherbier.html

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #L'Herbier de Poésies

Repost 0

Publié le 24 Juin 2017

Si la rose se dénude

Trop vite, dites au vent :

« Caresses rudes

Nuisent au corps rêvant. »

(22/06/2017)

*-*-*

Caprices d'Eole

Voici le vent!
Le vent riant!
.
Baisers brûlants
Bécos troublants
Sur Dame Rose
A peine éclose
.
Caprices d'Eole
Et jupon vole
.
Charivari
Dentelles fuient
Vers l'infini
Joues cramoisies
.
Voici le vent!
Le vent riant!

Martine

http://martinemrichard.fr/blog/

 

*-*-*

La rose aime se dévêtir lentement

comme pour charmer ses amants.

 

Josette

http://lacachetteajosette.blogspot.fr/

 

*-*-*

La rose fait son striptease

un à un tombent ses pétales

le vent est amoureux.

 

Abécé

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

 

*-*-*

 

Le vent fripon...

Prudence, prends garde à ton jupon...

Méfiance aussi pour la rose !

Catheau

 

http://ex-libris.over-blog.com/

*-*-*

Le vent s’adoucira pour bercer le pétale sucré de pourpre…

Hauteclaire

 

http://hauteclaire.over-blog.com/

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 22 Juin 2017

Baisers au loin

Roses de juin

Nature câline

Adieu le spleen.

Suzâme

*-*-*

Rose tendre

Tendre rose

Pour qui sait la cueillir

Avec les yeux...

*-*-*

Rose de juin
Juin en roses
Et Rose
En robe rose
Son parfum...
Rose Cardin.

Jill Bill

http://jill-bill.eklablog.com/

*-*-*

AUTRES ROSES :

Fanées déjà par la chaleur -

Qui n’assèchera pas nos cœurs.

Spleen de fraîcheur.

Nounedeb

http://nounedeb.eklablog.com/

*-*-*

Pleine saison

de leurs fleurs au jardin

juin "s'enrose".

Abécé

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

*-*-*

Rosée du matin
Rose de juin...

*-*-*

 

Spleen morose

la rose pleure la rosée

l'espace d'un matin.

Josette

http://lacachetteajosette.blogspot.fr/

 

*-*-*

 

Rose floutée

A l'ombre du bûcher

Cache sa beauté.

Jamadrou

http://jama.e-monsite.com/

*-*-*

Rose une rose
quelques herbes sauvages
marguerites enlacées
une offrande, un bouquet
posé dans la maison.

*-*-*

L'arbre dénudé
A plongé ses membres gourds
Dans le rose de Séléné
Aux vertiges de sa chair
Afin de réchauffer son corps meurtri
Il a repris vigueur
Il comprend que le proche hiver
Se nourrira de ses brûlures
De ses élucubrations
De ses démences nocturnes
Du froid cruel surgira la vie
Qui jamais n'abdique
Qui attend son heure

Rose est la lune
Noire est la nuit
L'arbre les a réunies


© marine Dussarrat

http://marinezou.blogspot.fr/

http://emprises-de-brises.over-blog.com/

 

*-*-*

Rose satin
Rose praline
Goût d'éternité
Son sourire
A la gelée de rose.

Martine

http://martinemrichard.fr/blog/

*-*-*

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 19 Mai 2017

Oh Rose, Rose préférée, tu es tombée.

Que dois-je faire afin de te bien guérir?

Rien, dit-elle, je vais me relever, aimer.

Tu sais, les roses savent vraiment tant souffrir.

 

Martine Sauzedde

-*-*-

Cabri innocent sautille dans le pâturage

Croque la fleur au vent

Atterrit dans son sillage.

 

Bernie

-*-*-

 

Rose solitaire

Ainsi règne une reine

Sujets à ses pieds

Jil-bill

http://jill-bill.eklablog.com/

*-*-*

 

Rose si parfumée

tes pétales sont séchés

pour fragrances prolongées.

Nounedeb

http://nounedeb.eklablog.com/

*-*-*

Altière

la reine impose son règne

au jardinier.

Josette

*-*-*

Pénétrer au coeur du présent
Là ou l'odeur des roses nous reste en tête
Pour nous conter la permanence du bonheur
La volupté d'être et de respirer
De tout son corps ému
Et que rien d'autre ne vient troubler...

Marine

http://marinezou.blogspot.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 1 Mai 2017

Quitte tes regrets

Pour un parfum

Qui donne faim !

Quête le muguet !

(01/05/17)

-*-*-*-

 

Botte de muguet

s'entasse dans la tasse

Bonheur sans prix.

 

Jill-Bill

http://jill-bill.eklablog.com/

-*-*-*-

 

Muguet mol aux pieds blancs des muses

Muguet de la Madone des larmes de la Vierge

Muguet des mats de mai pour célébrer la Mère

Muguet des petites mains de maisons de la mode

Muguet grelot des bois et clochette naïve

Muguet si l’on te ange

On meurt empoisonné

Catheau

http://ex-libris.over-blog.com/

-*-*-*-

 

Un brin de bonheur

en clochettes

y aurait-il une fée

au jardin ?

Abécé

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

-*-*-*-

 

Le joli mai est de nouveau là

Quelques clochettes tintent en sous-bois

Mais le muguet s’épanouira

Lorsque le vent d’avril sera coi.

 

Martine Sauzedde

-*-*-*-

 

Blancs brins de bonheur

Sous la brise clochettes frémissent

Délicat parfum.

*-*-*

Délicat parfum

Emplit le sous-bois

Cueillir un brin de bonheur.

 

Valérie-Anne

http://fleur-des-sables.over-blog.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 30 Mars 2017

Qui frôle les orties

Le pas du poète

ou l'âme de la bête

passe sans outil.

 

(27/03/2017)

 

Ortie mal aimée

Et pourtant là et ici

Soupe brûlante pour mamie

Purin fongicide pour jardinier

Nounedeb

http://jill-bill.eklablog.com/

*-*-*

 

Beauté traîtresse

Mille piquants se dressent

Cuisante caresse

Valérie-Anne

http://fleur-des-sables.over-blog.com/

*-*-*

 

Blanche ortie

Nourriture des chenilles

S'envolera papillon

Josette

*-*-*

 

Aux piquants de l'ortie

les dents du rateau

ou le souffle du poète

la soupe s'assésone

d'une tendre verdure

Abécé

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

Assurément
Mieux vaut frôler les orties
Que sucer les pissenlits
Par la racine

Jamadrou

http://jama.e-monsite.com/

 

*-*-*

Jeune ortie cuisinée

Sera plus douce au poète

Que brûlantes feuilles frôlées.

 

Nounedeb

http://nounedeb.eklablog.com/

-*-*-*-

 

Orties duveteuses

Fausses amies de douceur

Votre arme est votre dualité.

Promeneuse heureuse

En balade toute à l’heure

En a hélas fait les frais.

 

Askélia

-*-*-

Au piquant de l'ortie
Tranquille
Dame chenille vulcain
Promène sa faim
D'épices printaniers

Martine

http://martinemrichard.fr/blog/

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0

Publié le 26 Février 2017

Sur le chemin des taupes

Mille paysages intérieurs

Parfois, elles relisent Esope

Ou confient leurs cœurs.

 

(19/02/2017)

*-*-*

Comptine écrite il y a plusieurs années :

 

Retour des prédateurs

 

Elles me tip

Elles me tap

Elles me tip, tap, taupe

Mesdames les taupes

Retour des prédateurs

Frappant en plein cœur

Plein cœur de mon jardin

J’en suis chagrin

Elles me tip

Elles me tap

Elles me tip, tap, taupe

Bigleuses taupes

Envahisseuses ridicules

En champ de monticules

Annihilant mon ardeur

Ardeur à planter des fleurs

Elles me tip

Elles me tap

Elles me tip, tap, taupe

Ravageuses taupes !

 

Abécé

http://jardin-des-mots.eklablog.com/

*-*-*

 

Les Nouvelles galeries

grands magasins en plein champ

au Bonheur des taupes.

 

Jamadrou

http://jama.e-monsite.com/

*-*-*

Sans foi ni loi

Une taupe

Signe sa présence,

Ah dit le jardinier du roi

C'est pas top

Ô quelle insolence !

Jill-Bill

http://jill-bill.eklablog.com/

*-*-*

Topez là dit Madame la Taupe là dans mon jardin,

je me ris du chat et ce n'est pas demain

que je quitterai cet excellent terrain.

Josette

http://lacachetteajosette.blogspot.fr/

*-*-*

Monts non inaccessibles,

Mais souterrains secrets.

Habitations fragiles

Cachant mille possibilités,

Aveugles nous y serions,

Quand elle y vit sans aliénation.

 

Askelia

http://askelia.over-blog.com/

*-*-*

Un monde tut en ombre. Leur lumière est intérieure.

Lisent-elles Platon ?

Hauteclaire

http://hauteclaire.over-blog.com/

*-*-*

Les paysages intérieurs creusent des galeries dedans.

Et quand c’est la galère, on cherche l’entre rieur.

Ce partage de l’une vers l’autre et de l’autre vers l’une…

envolée de bonheur.

Veronica

http://lejardindaimehaut.blogspot.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Suzâme

Publié dans #Textoésies

Repost 0